Les régiments de zouaves de l'armée française sous le Second Empire, une société militaire du premier âge industriel

par Quentin Chazaud

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jacques Frémeaux.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    A travers les récits du temps et les traces de la mémoire collective, les zouaves apparaissent comme les militaires emblématiques du second empire. Qui étaient-ils ? Une enquête sociologique était indispensable pour déterminer si les zouaves étaient représentatifs de la société française primo-industrielle ainsi que de l'armée de l'époque, où si ils représentaient une exception marginale de celles-ci. Ils fallait aussi étudier leurs modalités d'emploi par le commandement ainsi que leurs méthodes de combat, tant dans la guerre non conventionnelle que dans les batailles rangées ou les sièges, afin d'établir si ils étaient conformes à leur image de " troupes d'élites ". La thèse s'est voulue une " biographie collective " de ces militaires, des " inconnus célèbres ". Elle pose également le questionnement prospectif de la validité d'un recrutement semi-professionnel dans un contexte de mutations technologiques.

  • Titre traduit

    ˜The œzouaves regiments of the french army during the Second Empire, a military society of the first industrial age.


  • Résumé

    From contemporaries recordings as well as remembrances in the collective thought, zouaves are found to be the emblematically significant soldiers of Napoleon III's reign. Who were they ? This thesis is a form of " collective biography " of these men, based on a deep sociological survey from primary sources, as well as a tactical study of troops employment, in order to find out if they were the so called " elite " of their fame. My intention was also to make a prospective reflection about the impact of technological progress on a conscriptionless army, in relation with nowadays army reforms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 98 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5552
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service de santé des armées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th. 2003 CHA

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.