Nature humaine et maîtrise des risques majeurs : Proposition d'une grille d'analyse et de management des établissements industriels

par Emmanuel Plot

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean Baechler.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pour des raisons éthiques, mais aussi économiques, politiques et sociales, les managers ont le souci et le devoir de gérer des organisations pour maîtriser les risques majeurs que leurs industries font peser sur les hommes et leurs environnemnts. Malheureusement, les défaillances de ces organisations sont nombreuses. Les erreurs humaines( au sns large) sont considérées comme la cause dominante des accidents (Three Misle Island, Chernobyl, Seveso, Bhopal,. . . -AZF?-). Pour les aider, les inviter ou les contraindre à améliorer cette situation, des méthodes, des normes et des lois ont été élaborées ces vingt dernières années. Leur utilité est incontestable. Mais elles sont insuffisantes. Elles ne permettent pas de manager les ressorts de l'efficacité humaine. Elles s'appuient sur une vision étroite de l'homme et ses organisations. Modestement, cette recherche propose une solution à travers l'élaboration d'une nouvelle grille d'analyse et de management de la maîtrise des risques majeurs. L'hypothèse de départ porte sur une conception de la nature humaine empruntée à J. Baechler : "le règne humain est rédigé en un langage que l'on peut qualifier de stratégique, puisque ses deux termes de base sont le binôme problème/solution". Cette recherche montre en quoi le recours à cette hypothèse est nécessaire et comment l'ensemble de la grille d'analyse en découle. L'enjeu est de réussir à percer le code du langage des organisations de la maîtrise des risques majeurs. Si l'on réussit, on se donne les moyens de rendre intélligibles leurs histoires contingentes, et d'identifier les facteurs des bonnes et des mauvaises pratiques d'organisation, celles qui ne sont pas favorables à la genèse d'erreurs et celles qui le sont.

  • Titre traduit

    Human nature and major risk control : Proposition of a grid for analysing and managing hazardous industrial establishments


  • Résumé

    For ethical, but also economic, political and social reasons, managers are interested in and responsible for managing major risk control organisations which their industry weigh upon people and their environments. Unfortunately, the deficiencies of these organisations are numerous. Human error (in its large sense) is considered the domninant cause of accidents (Three Misle Island, Chernobyl, Seveso, Bhopal,. . . -AZF?-). To help, invite or compel them to improve this situation, methods, norms and laws have been developed in the past twenty years. Their usefulness is indisputable. But they are insufficient. They do not the management of human efficiency. They are based upon a narrow vision of man and his organisations. Modestly, this research proposes a solution through the development of a new grid for analysing and managing the major risk control. The guiding hypothesis is founded upon a conception of human nature borrowed from J. Baechler : "the human realm is written in a language which we can qualify as strategic because the two basic terms are problem/solution". This research demonstrates the necessity of this hypothesis and how the entirety of the analytical grid lows from it. The challenge is to succeed in discovering the lingual code of major risk control organisations. If we succeed, we give ourselves the means of rendering intelligible their historical events, and of identifying factors of good and bad organisational practices, those which are not favorable to the origin of errors and those which are.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Quelle organisation pour la maîtrise des risques industriels majeurs ? : mécanismes cognitifs et comportements humains


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (344 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 167 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5595

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6554
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Quelle organisation pour la maîtrise des risques industriels majeurs ? : mécanismes cognitifs et comportements humains
  • Dans la collection : Logiques sociales
  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • ISBN : 978-2-296-02363-5
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [225]-235
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.