La Chanson pieuse vernaculaire au Moyen Age : Essai de contextualisation

par Levente Seláf

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Jacqueline Cerquiglini-Toulet et de Iván Horváth.

Soutenue en 2003

à Paris 4 en cotutelle avec Budapest Eötvös Lorand Tudomanyegyetem (ELTE) .


  • Résumé

    La poésie religieuse vernaculaire médiévale présente de grandes diversités selon les littératures nationales : elle est, en même temps, celle qui se prête le plus facilement à une étude comparative parmi les thématiques littéraires, du fait de sa référence, commune, à la littérature latine biblique et hiératique. Cette thèse examine les chansons pieuses françaises, occitanes et galiciennes d'avant 1350 d'après divers points de vue. L'examen de la tradition manuscrite, de la conscience historique du genre, des auto-désignations, des chansonniers et l'analyse des questions de la théorie littéraire se complètent dans cet essai de définition : que signifie un genre lyrique au Moyen Age, déterminé par sa thématique ? Mon second objectif était de réfuter les faux stéréotypes concernant le statut de l'imitation métrique dans la poétique médiévale et d'élucider son rapport avec le genre " chanson pieuse ", dans la perspective d'une nouvelle définition de la poésie courtoise occidentale.

  • Titre traduit

    ˜The œMedieval Vernacular Religious Lyrics : an Essay of Contextualisation


  • Résumé

    This thesis examines the entire corpus of French, Occitan and Galician religious poetry composed by the troubadours and the trouvères from the 12th to 14th century. Critics, past and present, have largely ignored these poems and considered them poetically poor and uninteresting. Although, the poetry of the troubadours has for the last two decades been a popular object of intertextual analyses, both for the writing and for the interpretation of medieval poetry, religious poetry fails to get the attention it deserves. Through careful analysis, inventory, and comparison of the poems, and by combining different critical positions, I demarcate the corpus, and conceptualise the problems that this poetry presents. To contribute to the accessibility and "readability" of Early Medieval poetry, I try to propose a definition of Lyrical Poetry in its integrity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Chanter plus haut : la chanson religieuse vernaculaire au Moyen Âge (essai de contextualisation)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (445 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 327 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5565

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6519
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Chanter plus haut : la chanson religieuse vernaculaire au Moyen Âge (essai de contextualisation)
  • Dans la collection : Nouvelle bibliothèque du Moyen âge , 87 , 0769-0940
  • Détails : 1 vol. (650 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1697-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [605]-629. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.