Thignica (Aïn-Tounga) : son histoire et ses monuments

par Habib Ben Hassen

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Laronde.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Thignica, l'actuelle Aïn-Tounga est un site archéologique du nord-est dde la Tunisie. Il se trouvait dans l'Antiquité, sur la voie qui reliait Carthage à Theveste. C'était une ancienne agglomération imprégnée de culture punique. Cette étude essaie de retracer son histoire municipale; la ville passe de cité indigène (civitas) au statut de municipe à l'époque de Septime Sévère. Une découverte récente atteste qu'elle était dirigée à l'époque punique par des suffetes. L'étude essaie d'expliquer et d'interpréter l'expression qui mentionne les "deux parties de la ville" : "utraque pars civitatis thignicensis". Ensuite la thèse aborde l'étude des différents monuments de la ville, et ce à la lumière des nouvelles découvertes épigraphiques : mises au jour à l'occasion de fouilles pratiquées récemment. Une description détaillée (concernant ces monuments) accompagnée d'une analyse architecturale et de plans inédits, sont livrés ici au monde scientifique avec des essais de datation et d'interprétation.

  • Titre traduit

    Thignica (Ain-Tounga) : its history and monuments


  • Résumé

    Thignica, actually Ain-Tounga, is an archeological site located in the north-west of Tunisia. In the Antiquity, we could find it on the way that connected Carthage to Theveste. It used to be an old Numid agglomeration marqued deeply with punic culture. This study tries to tell us about its local history. The city moves from native city (civitas) to the statute of "municipum" on the period of Septime Severe. A recent dicovery proves that it was led during the punic era by suffetes. The study tries to explain and interpret the expression that mentioned "the two sides of the town" : 'utraque pars civitatis thignicensis". The the thesis attempts to study the different monuments ofthe town through recent epigraphical discoveries, realised during excavations practiced on the site. A detailed description concerning these monuments is accompagned with architectural analysis and the unknown plans, all this isaddesses to the scientific community, with essays of datation and interpretation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : 115 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5605
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.