L'âge d'or des clubs londoniens (1730-1784)

par Valérie Capdeville

Thèse de doctorat en Anglais. Civilisation britannique

Sous la direction de Suzy Halimi.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le club est une institution-clef de la vie londonienne au XVIIIe siècle. Son essor, parallèle à celui du café, de la presse et de l'urbanisation, correspond à une évolution de la sociabilité. Ce lieu de convivialité masculine, privé, exclusif, voire élitiste, connaît son âge d'or à partir des années 1730. Les plaisirs de la table, de la conversation ou du jeu, auxquels s'adonnent ses membres, en font une véritable école du savoir-vivre et permettent la diffusion de nouvelles valeurs, de normes de comportement et de bon goût, propres au gentleman anglais. Le club est un lieu a�� la fois d'intégration et d'exclusion, à mi-chemin entre espace privé et public. Univers exclusivement masculin, au sein duquel se côtoient raffinement et débauche, il est tantôt antichambre du pouvoir, garant de la liberté d'expression, tantôt foyer de sédition et de subversion. Ainsi, le club reflète à lui seul les paradoxes de la nation anglaise et se révèle être une forme de sociabilité unique en son genre.

  • Titre traduit

    The golden age of London clubs (1730-1784)


  • Résumé

    Clubs were a key feature of eighteenth-century London life. Their growth, parallel to the advent of the coffee-house, of the press, and to urban development, mirrored an evolution of sociability. Those spaces for male conviviality, private, exclusive and somehow elitist, entered their golden age from the 1730s onwards. The pleasures of eating, conversation and gambling, enjoyed by their members, diffused new values, definite norms of savoir-vivre and good taste, designed for the English gentleman. The club was both an instrument of integration and exclusion, half way between the private and public spheres. An exclusive male world, in which refinement and excess coexisted, that institution could be considered either as an anteroom of power, promoting free and constructive debate, or as a centre of plots and subversion. As such, the club seems to embody the paradoxes of the English nation and appears, in this respect, as a form of sociability unique in itself.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

L'âge d'or des clubs londoniens : 1730-1784


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (533 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 465-502. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'âge d'or des clubs londoniens : 1730-1784
  • Dans la collection : ˜Les œDix-huitièmes siècles , 116 , 1259-4482
  • Détails : 1 vol. (482 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1618-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [417]-450. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.