Théâtralité et représentations dans l'oeuvre de Guy de Maupassant

par Elisabeth Himber

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Si Guy de Maupassant, comme tous ses contemporains (Flaubert, Goncourt, Zola), a subi la tentation du théâtre, ses pièces sont aujourd'hui encore largement méconnues. Pourtant, l'écriture dramatique n'a cessé de nourrir sa création romanesque. Au théâtre, Maupassant a emprunté la théâtralité pour en faire l'originalité de sa prose. La mise en scène de son écriture doit beaucoup à la rénovation du théâtre, puisque le réalisme qu'il impose dans ses récits se fait l'écho des exigences d'André Antoine, sur la scène du Théâtre-Libre né en 1887. La pratique de l'écriture théâtrale de Maupassant marque donc son esthétique romanesque du sceau de l'artifice, du faux-semblant, du règne des conventions et des masques. Transgressant ainsi la frontière des genres, la création maupassantienne semble trouver sa véritable voie, entre le miroir stendhalien du roman et l'illusion mensongère de la rampe.

  • Titre traduit

    Theatricality and representations in Guy de Maupassant's work


  • Résumé

    Guy de Maupassant gave way to the temptation of theater, as all his contemporaries (Flaubert, Goncourt, Zola) did, but his plays are still underrated. Yet, dramatic writing constantly enriched his novelistic creation. The theatricality he uses in his writing confers to its prose its originality. Such a staging in his writing has much to do with the renewal of theater : the realism he imposes on his narratives echoes André Antoine's comments as exposed in his Théâtre-Libre in 1887. Maupassant's theatrical writing put its stamp on his fiction. Indeed, the aesthetics of his novels bears the mark of artifice and pretence, staging the rule of conventions and masks. Breaking the distinction between genres, Maupassant's creation seems to have found its right way between the Stendhalian novelistic mirror and the delusive illusion of the footlights.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 396 f.-[2] f. de pl.-18 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 379-392

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7099
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.