Maison et femme dans le théâtre profane de Luis Vélez de Guevara (1578?-1644) : recherches sur la dramatisation de l'espace réel et symbolique de la féminité

par Odile Lasserre Dempure

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Augustin Redondo.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur une quarantaine de pièces du théâtre profane de Luis Vélez de Guevara, étudiées à travers le prisme de la spatialisation d'un antagonisme entre masculinité et féminité. L'imaginaire du Siècle d'Or intègre le corps, la maison et le monde à un même réseau métaphorique, dramatisé par Vélez. Identifiés à leur maison, les personnages féminins s'opposent aux personnages masculins qui mettent la maison-corps-monde en péril. L'étude de la dialectique du dehors et du dedans aboutit au constat d'une valorisation des personnages féminins qui infirme certains jugements critiques portant sur la féminité et la femme virile dans le théâtre de Vélez. Les personnages masculins sont au contraire assimilés à une figure ennemie à laquelle les peurs de l'époque donnent un relief particulier. Cela ne renseigne pas sur l'intention idéologique d'un dramaturge soucieux d'exploiter la richesse d'une métaphore. Les images sont néanmoins livrées au public, libre d'en jouer à sa guise.

  • Titre traduit

    Woman and house in Luis Vélez de Guevara's secular theatre (1578?-1644) : research into dramatisation of real and symbolic space of femininity


  • Résumé

    This work concerns about forty plays of Luis Vélez de Guevara's secular theatre. It is a study of the spacialisation of an antagonism between masculinity and femininity. For Golden Age's imaginations, body, house and world are an integral part of the same metaphor, wich is dramaticaly exploited by the playwright. The female characters are indentified with her house and they flight with male characters who try to imperil the house-body-world. The study of the dialectic of the inside and the outside proves that, unlike critics use to say about it, female characters and mujer varonil are positively presented. Male characters are an image of the hostility. The fears of the public of the time give a particular sense to this image. This perspective don't inform of playwright's ideological intention, but the public was free to play with the dramatic images.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (567 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 530-554. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7100
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.