Mémoire de la mémoire : Jacques Roubaud et la lyrique médiévale

par Jean-François Puff

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Collot.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'œuvre de Jacques Roubaud se compose en un temps où la possibilité de la poésie est contestée. Paradoxalement, c'est une poétique très éloignée de la période historique dans laquelle cette œuvre s'inscrit, puisqu'il s'agit de la poésie lyrique médiévale, et plus particulièrement de la poésie des troubadours, qui lui offre ses ressources. Aussi faut-il analyser les enjeux que ce changement de paradigme esthétique implique : l'œuvre poétique de Roubaud doit être située dans son époque, relativement aux notions d'avant-garde et de post-modernité. Par ailleurs le mode spécifique de rapport à l'hypertexte des troubadours qu'elle établit doit être exposé. On montrera que la relation des deux poétiques s'établit en fonction d'une croyance très forte en la spécificité de la forme poésie, et dans sa distinction d'avec les autres modes d'expression. On poursuivra l'analyse en établissant qu'il ne faut pas conclure de ce rapport à une identité : si l'œuvre ancienne enjoint à la composition du nouveau, le nouveau dans un deuxième temps influe sur la réception de la tradition : d'où la lecture critique singulière que Roubaud accomplit du trobar. A ces vues qui relèvent de la poétique et de l'histoire de la poétique, il faut ajouter tout ce qui relève de la question de la mémoire. Cette faculté possède selon Roubaud un rapport essentiel à l'art de poésie. Ce n'est pas seulement que le poème est par excellence le mémorable : c'est que la poésie, d'une part est en elle-même mémoire de la langue, d'autre part agit essentiellement sur la mémoire. Ces grands thèmes d'une poétique informent dès lors la composition de poèmes, selon un " projet " qu'il faut décrire : cela sera le cas dans deux mouvements diachroniques. D'abord, on établira tout ce qui procède de la question formelle, qui découle de l'analyse du trobar : cela doit permettre d'établir le lien entre les différents " moments " du projet, c'est-à-dire les grands livres de poésie de Roubaud. Ensuite, on s'attachera à montrer tout ce qui procède du " premier moteur " de la poésie, amors, et de celle qui enjoint cet amour, la dona.

  • Titre traduit

    Memories of memory : Jacques Roubaud and medieval lyrics


  • Résumé

    Jacques Roubaud's oeuvre is written at a time when the very possibility of poetry is subject to debate. Paradoxically, an ancient poetics enables him to compose his work, namely medieval lyrics or, more precisely, troubadour lyrics. Consequently, the stakes of such a paradigmatic shift must be analyzed. Roubaud's poetic works must be situated in time relative to the notions of the avant-garde and postmodernism. Moreover, its specific relationship to troubadour poetics must be established. I demonstrate that the relationship between the two poetics is based upon a firm belief in the specificity of poetry and in the distinction between poetry and other modes of expression. I stipulate that this relationship does not in any way imply that contemporary poetry and ancient poetry are identical. On the one hand, tradition enjoins us to create anew; on the other, the new affects our reception of tradition. Roubaud's singular critical reading of the trobar follows directly from these convictions. To these considerations concerning poetics and the history of poetics we must add the question of the role of memory. According to Roubaud, there is a essential link between the faculty of memory and the art of poetry. Not only is a poem memorable par excellence, but it both incarnates and activates the memory of language. These great poetic themes inform the composition of Roubaud's poetry in accordance with a poetic "project" that I propose to describe. This project is comprised of two diachronic movements. First, I reveal the formal determinations that proceed from the critical analysis of the trobar and enable us to link the different "moments" of the project, that is to say, Roubaud's great poetic works. Second, I analyze the role and representation of poetry's "primary motor" - amors - and of the dona by whom it is inspired.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (579 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 546-579. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éd. Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Mémoire de la mémoire : Jacques Roubaud et la lyrique médiévale
  • Dans la collection : Études de littérature des XXe et XXI siècles , 6
  • Détails : 1 vol. (583 p.)
  • ISBN : 978-2-8124-0027-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [557]-580. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éd. Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : Mémoire de la mémoire : Jacques Roubaud et la lyrique médiévale
  • Dans la collection : Études de littérature des XXe et XXI siècles , 6
  • Détails : 1 vol. (583 p.)
  • ISBN : 978-2-8124-0027-8
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.