La langue française en Iran : histoire, situation actuelle et perspectives d'avenir

par Shokat Khan Shaghaghi-Cohen

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Robert Galisson.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le présent travail de recherche tente de retracer le parcours de la langue française en Iran : son développement passé, son recul actuel et son avenir supposé. La situation des langues étrangères s'est trouvée, de tout temps, sous la dépendance et l'influence des événements politiques et économiques. Situés dans le contexte iranien, ces événements prennent toute leur ampleur, laquelle tient à la situation géographique exceptionnelle de ce pays. Toute recherche sur l'Iran doit s'inscrire, nous semble-t-il, dans la dynamique de ces faits. Cette perspective révèle que le domaine des langues étrangères en général, et celui de la langue française en particulier, a été l'un des plus atteints. Le français régit, jusqu'au XVIIIème siècle, la vie intellectuelle de l'Europe aristocratique avant de prédominer comme langue diplomatique et culturelle au cours du XIXème siècle. Ce rayonnement atteint l'Iran : le français s'affirme comme véhicule privilégié de la culture européenne et comme langue de prédilection de l'élite et de la jeunesse iranienne. Cependant, après la Seconde Guerre mondiale et suite à la montée en puissance des États-Unis, l'Iran, tout comme nombre d'autres pays, doit se soumettre à la suprématie politico-économique des États-Unis. Cette domination s'accompagne, en toute logique, d'un renforcement de l'anglo-américain placé au centre des relations internationales. Le français, bien que langue de culture et de diplomatie pendant presque deux siècles dans notre pays, est contraint à la défensive et perd ainsi son hégémonie spirituelle. Enfin, la Révolution islamique est considérée comme le tournant décisif dans la situation des langues étrangères, notamment du français, en Iran. Elle interrompt définitivement le fonctionnement des écoles bilingues, parmi lesquelles les écoles françaises susceptibles d'être les instigatrices de la culture occidentale en disharmonie avec les enseignements islamiques. Dans les écoles du pays, seules les langues arabe et anglaise maintiennent leur présence : l'arabe pour accéder aux paroles de l'islam et l'anglais pour communiquer avec le monde extérieur et accéder aux progrès techniques et scientifiques de l'Occident. L'enseignement du français se résume principalement à quelques instituts de langues et départements de langues de certaines universités. Tenant compte de cet état des lieux, quel avenir peut-on envisager pour la langue française en Iran ?

  • Titre traduit

    French language in Iran : history, present situation and future perspectives


  • Résumé

    The goal of this research is to trace the curve of the French language in Iran: its introduction, rise and fall, and future perspectives. The French language was the foreign language in use in Iranian's diplomatic relations and in the cultural and high society scene. After the Second World War, America became a super power. Accompanied by the international reinforcement of the Anglo-American language, Iran as well as many other countries subordinated themselves to the American economic, political and military supremacies. Therefore, the French language which was, during two centuries, the first foreign language in cultural and diplomatic domains in Iran, lost its hegemony. In addition, the government policies following the Islamic Revolution in 1979 accelerated the transition to English. The government closed all the bilingual schools as well as the French school, which was considered to be the instigator of western culture in contradiction with Islamic principals. The only foreign languages kept in Iranian schools: Arabic to have access to Islamic teachings and English to communicate with outside world and have access to the technical and scientific progress of the west. The teaching of French is limited to some language institutes and to certain Iranian university. In this situation, what will be the future of French language in Iran ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 487 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 304-315. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7061
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.