Les Young British Artists, l'école du scandale

par Charlotte Gould

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Christine Savinel.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    La vitalité artistique sans précédents que connurent les arts plastiques britanniques dans les années quatre-vingt-dix s'accompagna de plusieurs scandales retentissants. Une nouvelle génération de praticiens dont la notoriété allait dépasser largement les cadres du monde de l'art a fait du choc et de la provocation un style qui, loin d'entraîner l'aliénation, a été repris à leur compte par les inventeurs de la Cool Britannia. Avant-garde ambigue͏̈, le Young British Art fait du scandale un véritable motif devenu réflexion a priori sur les pouvoirs et la survivance de l'art plutôt que répétition nostalgique des coups d'éclat de l'avant-garde historique. Cette étude se sert du scandale pour appréhender le phénomène du Young British Art car ce scandale est moins accident que garantie de la contemporanéité.

  • Titre traduit

    Young British Artists, a school for scandal


  • Résumé

    The outstanding vitality of the British art scene of the Nineties has gone hand in hand with a string of very public scandals. A new generation of practitioners whose notoriety has reached beyond the boundaries of the artworld have turned shock and provocation into an actual style. Far from being a deterrent, this provoking style has been endorsed by the proponents of Cool Britannia. As an ambiguous avant-garde, Young British Art has made a motif of scandal. This motif has become an a priori reflection on the powers and liveliness of art rather than a nostalgic repetition of the brash outbursts of the historic avant-garde. This study aims at using the notion of scandal in order to approach Young British Art as a phenomenon since this scandal appears less as a mere accident than as the guaranty of the movement's contemporaneity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (490 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 366-394. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.