Temps, mémoire, histoire dans l'oeuvre de Rabelais

par Emmanuelle Lacore-Martin

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marie-Madeleine Fragonard.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'œuvre de Rabelais se situe dans une période charnière de l'histoire littéraire, entre une modernité qui s'ébauche et le dernier souffle d'un Moyen Âge dont elle porte encore la trace. Cette situation particulière motive et informe en profondeur une réflexion sur le temps qui se définit et se construit dans le texte en relation avec les thèmes corollaires de la mémoire et de l'histoire. C'est d'abord dans le jeu sur la représentation du temps dans la structure narrative que s'exprime un questionnement très moderne sur la nature du temps représenté. Cette question ouvre aussi la voie à une réflexion sur l'opposition entre récit vrai et récit fictif, qui se prolonge dans la critique d'une historiographie encore contaminée par la fable. La vision rabelaisienne des modalités de l'écriture de l'histoire s'ancre elle-même dans une opposition entre histoire écrite et mémoire collective, qui pose de façon ultime la question de l'inscription du temps de l'homme dans le temps du monde.

  • Titre traduit

    Time, memory, history in Rabelais' works


  • Résumé

    Rabelais' works stand at a crossroads in literary history, partaking in the sweeping renewal movement in every domain of knowledge, which characterizes the beginning of the sixteenth century, while still bearing the legacy of the finishing medieval times. This particular situation appears to deeply motivate and influence a reflection on the notion of time in the text, within a meaningful network linking it with the associated themes of history and memory. Rabelais' playful approach of time in the narrative reveals a questioning of the nature of narrated time itself, which leads to a reflection on the specificity of the historical text as opposed to fiction - at a time when boundaries between the two are still blurred. This critical comment on historiography is rooted in an opposition between memory and history, written history and the living memory of the people, which is ultimately linked with the question of the nature and structure of time and the intersection between human and cosmic time.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Droz à Genève

Figures de l'histoire et du temps dans l'oeuvre de Rabelais


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 425 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 415-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Droz à Genève

Informations

  • Sous le titre : Figures de l'histoire et du temps dans l'oeuvre de Rabelais
  • Dans la collection : Travaux d'humanisme et Renaissance , 487
  • Détails : 1 vol. (XVII-342 p.)
  • Notes : Numéro de : "Études rabelaisiennes", ISSN 0531-1969, (2011)n°51.
  • ISBN : 978-2-600-01461-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [317]-329. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.