D'une mixité unisexe vers une mixité équitable : regard didactique sur l'orchestration des différences entre filles et garçons dans la classe de langue-culture

par Mireille Baurens

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Robert Galisson.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Quelques décennies après la généralisation de la mixité au sein du système éducatif français, ses difficultés sont admises. Les inégalités entre les filles et les garçons pendant et après leur scolarité sont nombreuses et diversifiées ; elles sont largement liées aux stéréotypes sur les rôles sociaux de sexe que l'école renforce dans une certaine mesure. La classe de langue-culture, au même titre que toutes les autres classes, est le théâtre de ces différences que les enseignant-e-s orchestrent à leur insu, de façon constante et préjudiciable, tant pour les filles que pour les garçons ; en même temps, elle abrite l'antidote de cette différenciation. En effet, l'école reste le lieu et le temps de l'égalité des chances : il est nécessaire de réparer une mixité en déroute afin de la préserver. Ce doctorat invite les enseignant-e-s à prendre conscience du leurre de la neutralité éducative, en particulier au sein de la classe de langue-culture, ainsi qu'à œuvrer à l'égalité entre les sexes, en utilisant des outils didactiques appropriés. Il analyse la cécité des enseignant-e-s de langues-cultures et propose la promotion de pratiques d'enseignement-apprentissage équitables, lors de la formation en IUFM, par le biais - entre autres - d'un Stage d'Observation Active sur le Genre (SOAG), d'un module intitulé 'Genre-mode d'emploi' et enfin du déchiffrage du 'complexe d'Antigone' qui visibilisera le manque de confiance en soi affiché par les filles au sortir de l'école et amorcera sa résolution.

  • Titre traduit

    From a "single-sex" mixed-sex classroom to truly equitable co-education : a didactic consideration on the orchestration of differences between girls and boys in the foreign language and culture class


  • Résumé

    A few decades after its implementation within the French national system of education, the mixed-sex classroom is far from ideal. Numerous inequalities between girls and boys persist, stemming in large part from the various ways in which schooling reinforces gendered social roles. The foreign language and culture class, as every other class, is a stage where teachers orchestrate those differences, without their awareness, in ways hurtful to both girls and boys. At the same time, the foreign language and culture class harbors potential for addressing this situation. Indeed, school continues to be the most appropriate place and time to create equal opportunities for girls and boys: it is necessary to fix co-education so as to save it. This thesis invites teachers to question assumptions of their own gender fairness in both the classroom and the context of their discipline, through the description and analysis of hidden gendered discrepancies in foreign language and culture classes. It goes on to present a series of methodologies that will help teachers to fruitfully contribute to true equality for girls and boys in their classrooms; more specifically, it outlines suggestions for teacher training within the National French Institute of Teachers' Training (Institut Universitaire de Formation des Maîtres, IUFM), such as a gender awareness workshop ('Stage d'Observation Active sur le Genre', SOAG) and a series of 'Gender Guidelines' ('Genre-mode d'emploi'), in order to promote equitable practices of teaching and learning. The thesis concludes with an exploration of the 'Antigone complex', making visible a marked self-esteem gap between girls and boys on leaving school and suggesting ways to lessen it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (595 p.-[2] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 579-595. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : CRAPEL. Centre de recherches et d'applications pédagogiques en langues. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 6653
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.