Éléments de rhétorique et de pragmatique culturelles dans le discours politique international : le cas de la guerre du Golfe 1990-1991

par Ida Catalina Bravo Fehrs

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Martine Abdallah-Pretceille.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Dans le discours politique, aux visées éminemment persuasives, le sens des signes culturels -à l'instar des signes linguistiques- est surdéterminé. Les éléments d'une culture donnée, évoqués dans les discours politiques, notamment en situation de crise, ne sauraient être anodins, ils acquièrent tout leur sens par rapport au contexte où ils sont introduits, en fonction des besoins argumentatifs du locuteur et de l'auditoire qu'il veut convaincre. L'objectif est d'élucider le rôle de la culture dans le domaine de la vie politique internationale et de saisir la dynamique par laquelle les arguments culturels s'inscrivent dans les discours politiques. Pour appréhender la codification des items culturels, la recherche est menée depuis la perspective interactionniste en termes de rhétorique culturelle, lorsque la persuasion est recherchée par le biais de l'argumentation culturelle, et de la pragmatique culturelle permettant de préciser la réception de l'énoncé culturel. Le sens du discours politique se construit vis-à-vis du contexte de l'échange et de l'interprétation réciproque de l'effet produit par les argument culturels. La rhétorique et la pragmatique culturelles renouent, d'une part, avec la vocation première de la rhétorique antique dans la tradition aristotélicienne : la recherche de la persuasion par le discours, et, d'autre part, avec l'approche interprétative de la communication, qui tient compte de la subjectivité du locuteur et du rapport que celui-ci entretient avec son interlocuteur. La guerre du Golfe 1990-1991 est un conflit emblématique des rapports de force internationaux des temps modernes qui surviennent dans un échiquier mondial tout à fait inédit. Elle a marqué la transition des relations internationales, jusque-là structurées selon un schéma bi-polaire, vers un modèle unipolaire, dominé désormais par les Etats-Unis. Ce conflit illustre clairement la valeur symptomatique et la dimension symbolique de la culture quand elle est introduite dans le discours politique, contexte où elle acquiert une valeur argumentative avérée.

  • Titre traduit

    Elements of cultural rhetoric and cultural pragmatics in international political speech : the case of the 1990-1991 Gulf crisis


  • Résumé

    When political speech aims mainly at persuasion, the meaning of codification signs - cultural as well as linguistic - is perfectly determined. The elements of a given culture evoked in a political speech, especially during a period of crisis, cannot be entirely harmless. They acquire all their meaning in connection with the context in which they are introduced, according to the speaker's needs of arguments as well as to the public he wants to convince. The objective of this study is to elucidate the role of culture in the field of international political life and to seize the dynamics through which cultural arguments are used within political speech. Since the goal is to fully understand the codification of cultural items, research is led from an interaction perspective in terms of cultural rhetoric, when seeking persuasion through cultural argumentation and cultural pragmatics that make it possible to determine the reception of the cultural enunciate. The sense of cultural speech is built with a clear outlook of the context of the exchange and of the mutual interpretation of the effect produced by the cultural arguments. Cultural rhetoric and cultural pragmatics link, on one hand, with the primary intention of ancient rhetoric in the Aristotelian tradition: the research of persuasion through speech, and, on the other hand, with the approach of interpretation in communication, that takes into consideration the speaker's subjectivity and his relationship with the person he is addressing. The 1990 - 1991 Gulf War is an emblematic conflict of international power struggle in modern times that come into action in an in edit world stage. This war marks the transition of international relations: before the war they were conceived on a basis of two major powers scheme; after the war they became a one major power model, mastered from that moment on by the United States. This conflict clearly shows the symptomatic value and the symbolic dimension of culture, when it is introduced in political speech, within which it acquires a recognized argumentative value.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 476 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 456-463. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.