Entre la croix et la plume : éléments médiévaux et vicentins dans le théâtre de Ariano Suassuna

par Irley Machado

Thèse de doctorat en Études du monde anglophone

Sous la direction de Jacqueline Penjon.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Notre étude tend à montrer la proximité thématique, formelle et l'intertextualité existant entre le théâtre médiéval et vicentin et celui de Suassuna. La recherche à laquelle nous nous sommes livrée a révélé la marque et la force d'une religiosité qui s'est transportée du Moyen Âge au Nord-Est du Brésil contemporain. Le Nord-Est brésilien est la région qui a le mieux préservé la tradition d'une littérature orale importée de la péninsule Ibérique tout en en gardant l'idéologie. Dans cette thématique, quatre axes fondateurs du théâtre médiéval ont pu être relevés : la présence et la dévotion à la Vierge, la peur du Diable, la hantise de la Mort et le Jugement Dernier. Notre analyse thématique met en " miroir " la trilogie des Barques vicentines et les actes troisièmes des pièces de Suassuna où l'existence du Jugement Dernier convie les représentations divines sur scène aux côtés des personnages. L'analyse de forme met en évidence la pérennité du seul genre dramatique qui ait survécu au Moyen Age : la farce, que Suassuna a retenu pour transmettre sa pensée qui s'adresse au grand public. Cependant le mélange de genres prédomine dans son écriture théâtrale comme nous l'avons déterminé. Par son œuvre théâtrale, Suassuna tente de proposer au public et donc, au peuple brésilien, une approche identitaire dont le socle issu du Moyen Âge a subi de nombreuses influences et transformations. Il entend à travers cette écriture affirmer l'identité complexe et singulière de l'homme brésilien qui est celle d'un homme châtain issu du substrat amérindien, portugais et noir.

  • Titre traduit

    Between cross and pen : medieval and vicentins elements in Ariano Suassuna theatre


  • Résumé

    Our study tends to show the theme, formal nearness and the existing " intertextuality " between the medieval and vicentin drama and Suassuna's writing. The research in which we were engaged revealed the mark and the force of a religiosity which transported itself from the Middle Ages to the North East of contemporary Brazil. Brazilian North-East is the region which will have the best protected the tradition of an oral literature imported from the Iberian peninsula while keeping it the ideology. In this thematic, four axes were able to be coming under which based the medieval theatre : the presence and the worship in the Virgin, the fear of the Devil, the obsession of the Death and the Last Judgment. Our thematic analysis puts in mirror the trilogy of the Barques of Gil Vicente and the third acts of Suassuna's plays where the existence of the Last Judgment puts on the stage divines characters as well as common characters. The analysis of shape puts in evidence the perennially of the only dramatic style which survived the Middle Ages, the farce, and that Suassuna uses it to be close to his audience. However, the mixture of the styles prevails in its theatre writing as we have stated before. Through his plays, he proposes to the Brazilian people, an identity whose rots, which came from the Middle Ages, has been under going many changing. He expects, through this writing, state the complex and singular nature of the Brazilian man who is that " chestnut-brown " humanity stemming from the American Indian, Portuguese and black substratum.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (385, 74 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 346-384

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.