Céline et Nimier, de l'affinité littéraire à l'amitié

par David Benguigui

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marc Dambre.

Soutenue en 2003

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cela débute par l'envoi en février 1949 des Épées, premier roman publié de Nimier, dédicacé ainsi : "Au Maréchal des logis Destouches qui paie aujourd'hui trente ans de génie et de liberté". Du Danemark, Céline apprécie modérément le livre. Nimier ne se décourage pas pour autant et continue à publier des articles favorables à Céline alors qu'il était de bon ton de le conspuer, voire de l'ignorer. Au fil des années, son action en sa faveur va d'ailleurs s'intensifier. A tel point que jusqu'à la publication de D'un château l'autre, Céline lui devra l'essentiel de ses rapports avec la presse. Le Hussard bleu, second volet du diptyque amorcé par Les Épées, lui sied davantage et scelle le début de leur relation. Amnistié en 1951, Céline rejoint l'écurie Gallimard et peut regagner la France. Il ne rencontrera Nimier qu'en 1955. Ce dernier deviendra rapidement un habitué de la Villa Maitou. Leur relation s'intensifiera un an plus tard avec l'entrée de Nimier chez Gallimard en qualité de conseiller littéraire. Elle ne s'achèvera qu'à la mort de Céline.

  • Titre traduit

    Nimier and Céline, from literary affinity to friendship


  • Résumé

    That begins by the sending in February 1949 of Les Épées, first published novel of Nimier, dedicated as : "To the Sergeant Destouches who pays today thirty years of genius and liberty". From Denmark, Céline moderately appreciates the book. However, Nimier does not become discouraged and continues to publish articles in favour of Céline as it was in good taste at this time to boo him, and even to ignore him. With the passing of the years, his action in favour of Céline will increase in power. Until the publication of D'un château l'autre, Céline owes to Nimier most of his relations to the press. Le Hussard bleu, second part of the diptych begun by Les Épées, do better fit to Céline and seals the beginning of their relation. Granted amnesty in 1951, Céline joins Gallimard publisher and can go back to France. He will meet Nimier only in 1955. Nimier quickly becomes a regular of the Villa Maitou. Their relationship will intensify a year later when Nimier enters as a consultant into the Gallimard publisher house. Their relationship only ends when Céline dies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 314 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 283-310

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.