Construction des identités des acteurs sociaux dans le discours politique : analyse socio-sémio-culturelle de la communication en Lettonie

par Sergueï Kruks

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Francis Balle.

Soutenue en 2003

à Paris 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La méthode socio-sémio-culturelle est utilisée, dans cette thèse, pour déceler les connexions entre les facteurs de changement social des années 90 en Lettonie. Nous analysons les différents régimes de communication (oral, écrit, visuel) pour comprendre l'influence de divers supports médiatiques sur la construction de message. Le discours politique d'aujourd'hui a pour la base le discours d'opposition culturelle, lequel est enraciné dans la tradition orale comme l'unique possibilité de communication de messages non-formels (de la contestation) sous un système de la domination culturelle (allemande ou russe/soviétique) contrôlant tous les canaux de la communication publique. Nous incluons dans le " discours politique " tous les textes qui construisent symboliquement des relations entre l'autorité et ses sujets, et tentent de maîtriser la coopération et le conflit au sein de la société par modification de l'opinion ou le comportement publique. Le discours contemporain est fortement influencé par la culture de la communication et les choix paradigmatiques du materiel sémiotique disponibles aux communicateurs politiques, y compris les médias. Pour comprendre les fondements historiques, nous analysons une référence habituelle à l'identité lettone - le poème épique " Lacplesis " (1888). La construction contemporaine des rapports du pouvoir est effectuée par les adresses présidentielles au peuple, et la publicité visuelle des élections parlementaires. Enfin, l'analyse des articles de la presse quotidienne sur les protestations sociales décèle les stratégies journalistiques de la constructions des identités des acteurs sociaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.201-224 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2003-27
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2003-27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.