L' archipel des seigneurs : pouvoirs, société et insularité dans les Cyclades à l'époque de la domination latine (XIIIe-XVe siècles)

par Guillaume Saint-Guillain

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Balard.

Soutenue en 2003

à Paris 1 .


  • Résumé

    Du XIIIe au XVe siècle, l'archipel des Cyclades, de peuplement grec et de culture byzantine, passa sous le contrôle d'une élite seigneuriale d'origine italienne. Ce travail est consacré aux formes d'exercice du pouvoir et à leur effet sur l'organisation sociale durant cette période. Contraintes géographiques et historiques ont donné à la colonisation médiévale une forme originale, celle de la seigneurie insulaire. Sont envisagées dans la première partie les conditions politiques et diplomatiques dans lesquelles ce système s'est maintenu. La seconde partie considère les aspects économiques de cette gestion seigneuriale du domaine insulaire et sa place dans les échanges commerciaux régionaux, puis les conditions sociales de l'ordre seigneurial. Symbolique du pouvoir seigneurial, composition du groupe dominant et relation à l'identité culturelle latine y sont également abordées. La troisième partie est une prosopographie des élites cycladiques. Annexes : régestes et corpus de documents.

  • Titre traduit

    The archipelago of the lords : power, society and insularity in the Cyclades under Latin domination (13th-15th century)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1491 f.-[1] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 999-1043

Où se trouve cette thèse ?