De la société clanique à l'Etat monarchique : l'évolution du pouvoir royal en Irlande entre les VIIIe et XIIe siècles

par Olivier Viron

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Philippe Genet.

Soutenue en 2003

à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris) .


  • Résumé

    La société irlandaise du haut moyen âge a été considérée comme tribale, archaïque et immuable. Force est de reconnaître en effet qu'avant le VIIIe siècle, politique et parenté étaient encore intimement liées. Cependant l'organisation sociale connaissait déjà de profonds changements. L'ancien tuath, le petit royaume tribal seul reconnu par la tradition et les lois, n'était plus la structure politique dominante au Xe siècle. Une saga comme le Cogadh Gaedh re Gallaibh " la guerre des Irlandais contre les étrangers " ) montre que la structure clanique traditionnelle était une réalité du passé au XIe siècle et au XIIe siècle. A partir de cette époque, le roi provincial était devenu le véritable roi et son pouvoir était suffisamment grand pour s'imposer aux nombreux seigneurs de son propre territoire, même s'il avait à étendre son pouvoir par la force. Le but de cette thèse est de proposer une étude de cette société en mutation, évoluant entre société tribale et structure monarchique.

  • Titre traduit

    From clanic society to monarchial state : the development of royal power in Ireland between 8th and 12th centuries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1089 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 1061-1073. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.