Hegel, lecteur de Rousseau : droit naturel et science de l'Etat

par Anne Eyssidieux-Vaissermann

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois.

Soutenue en 2003

à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris) .


  • Résumé

    Le rapport de Hegel à Rousseau est complexe parce qu'il s'effectue selon différentes modalités et qu'il est en partie occulté. Notre analyse nous conduit à distinguer trois niveaux de lecture : - une première lecture permet de faire une archéologie du problème pratique (les travaux de jeunesse). - une seconde lecture permet, par le dialogue critique avec le droit naturel qu'elle engage, d'élaborer le projet d'une philosophie de l'esprit (les écrits de Iéna). - enfin une troisième lecture concerne l'architecture de la philosophie du droit qui reprend la structure générale des traités jusnaturalistes, articulant droit naturel et science de 1' Etat. . Le projet de Hegel ne consiste pas, selon notre hypothèse, à ruiner la tradition jusnaturaliste, mais à dépasser son abstraction caractéristique pour fonder une véritable science du droit naturel, préalable indispensable à la science de l'Etat. Les Principes de la philosophie du droit apparaissent alors comme la reformulation du Contrat social de Rousseau.

  • Titre traduit

    ˜The œhegelian reading of Rousseau : natural law and science of state


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1038 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 999-1016. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.