L' auto-retrait : les voies de l'évidement

par Nadine Kohn-Fiszel

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Jean Lancri.

Soutenue en 2003

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'auto-portrait, les voies de l'évidement, qu'est ce que ce titre composé comme un mot-valise, renferme. Comment, de quoi, par quels moyens, dans quel but se retire-t-on ? Quel est le principe conducteur du cheminement dans l'errance d'une encre qui s'applique et fait tache ? Quel est le sujet d'un soi au travail, tantôt sujet, parfois substrat ou subjectile qui s'éclipse de l'image qui le présente, le projette et l'étale ? Contractions et rétractions qui paniquent par mouvements anadyomènes, en ressacs incessants dans la retenue d'une trace et le déchiffrement d'un paysage. Effort contenu dans la tension d'un ultime recouvrement malgré les désirs de béance et d'effraction qui entraînent les antagonismes du voilé et du déchiré, de la surcharge et de l'annihilé. Palimpsestes qui résistent à l'effacement en devenant vestiges. Où se situer entre signe, symbole et allégorie. Entre matières et immatérialité ? Jeux ambigus entre retirance et portrait, autoportrait et retirure, corps étêtés aux membres manquants, mais dos offert qui s'implique. Histoire d'empreinte, histoire d'emprunt, histoire de textes et de textures qui s'imbriquent. Temps de l'histoire, oui, mais de quel temps et de quelle histoire s'agit-il ? Passé, présent et futur éclatés et enchevêtrés. Temps constellés. Figure de proue de l'Ange de l'histoire, ange du futur benjaminien, être-ange étrange, androgyne, céleste et satanique, qui parcourt les temps comme le Goofus bird de Borgès. Et qui vole vers son futur en regardant son passé. Mémoire impossible d'un immémorial en latence ; temps labile. Vides et entre-deux, réserve et souffle, Occident et Orient mêlés. Cultures de l'Occident confondues et détachées dans l'évidement de la Kénose et le retrait du Tsimtsoum. Enchevêtrement de la mystique juive de la restauration qui se mêlent et répliquent à l'épurement conceptuel. Minimalisme et matiérisme, Tony Smith et Anselm Kiefer réunis dans cette étude qui regarde autant Mark Rothko qu' Ad Reinhardt, autant Barnett Newman que Pierre Buraglio, autant Degottex que Donald Judd. Apories sans fin dans l'écart et l'intervalle, le trait d'union et la distance, qui, en Arts Plastiques et dans cette thèse, tentent de s'expliquer

  • Titre traduit

    Self-withdrawal : the pathways to void


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (373 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 354-358. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DC 338

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7190
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.