Pratiques magiques et croyances dans les provinces occidentales de l'Empire romain (Ier-IVe s. ) : "prières judiciaires" et tabellae defixionum, essai d'interprétation

par Magali Bailliot

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Françoise Dumasy.

Soutenue en 2003

à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris) .


  • Résumé

    Adressés aux dieux, les rituels corrélatifs aux textes de malédiction devaient favoriser les victoires aux jeux, aux procès, en amour ou l'obtention de vengeances, d'où quatre catégories : tabellae agonisticae, iudicariae, amatoriae, " prières judiciaires ". Restituer les séquences rituelles permet de distinguer chaque catégorie de tabellae defixionum et les " prières judiciaires " Témoignages archéologiques d'agressions symboliques placées sous l'égide des dieux, les malédictions semblent reposer sur des renversements rituels et rétablir des situations " impies ". Elles ne paraissent pas contraindre les dieux. Si la distinction entre les rites religieux et magiques est aujourd'hui moins nette, généralement, la contrainte désigne toujours les opérations de magie. Or, l'étude des textes indique que la magie -dont les rites reposent sur des règles codifiées et récurrentes -n'est pas la négation du social mais le secret ou l'un des secrets de son fonctionnement. .

  • Titre traduit

    Magic practices and beliefs in the occidental provinces of the roman Empire : "judicial prayers" and tabellae defixionum, attempt of interpretation


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Hermann à Paris

Magie et sortilèges dans l'Antiquité romaine : archéologie des rituels et des images


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (380 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 160-189. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6720
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2967
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 877
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Hermann à Paris

Informations

  • Sous le titre : Magie et sortilèges dans l'Antiquité romaine : archéologie des rituels et des images
  • Détails : 1 vol. (211 p.-XIX p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7056-7049-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [179]-202. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.