Essai sur la contribution du droit du travail à la théorie générale de la personne humaine

par Pierre-Étienne Kenfack

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Thierry Revet.

Soutenue en 2003

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le développement des biotechnologies et des sciences biomédicales somme. Les juristes d' élaborer une théorie de la personne humaine distincte de celle de la personne juridique. A ce sujet, l'expérience du droit du travail peut être efficacement mise à contribution. En effet, les solutions développées par cette discipline permettent de situer la personne humaine dans le paysage juridique et sont à l' origine de la réorganisation du système de réparation des atteintes à son intégrité physique. De celles-ci, il ressort que bien que support de la personne humaine, les caractéristiques principales de la personne humaine invitent à la ranger dans la catégorie juridique de chose, car elle peut, dans une convention être objet. De même, mettant l' accent sur l'importance de la dimension physique de l'être humain, cette discipline est à l'origine de la réorganisation du système de réparation des atteintes à l' intégrité physique de la personne humaine

  • Titre traduit

    ˜The œlabour law contribution to the human person general theorie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 641 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 409-445. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole - Centres de recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : KJV532/1328-CDP
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : D 03 : 73
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2003-61
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.