La question de la diversité et la recherche d'une mesure du bien-être

par Léandro Montello-França

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Claude Meidinger.

Soutenue en 2003

à Paris 1 .


  • Résumé

    La question de la mesure du bien-être, telle qu'elle est posée par les utilitaristes classiques, s'inscrit dans la perspective de construction et de développement des sciences sociales à partir de la définition des lois qui guident les actions individuelles et collectives. Ce faisant, elle se heurte à la problématique de la diversité humaine et du libre-arbitre. Cette dernière question devient d'autant plus pressante que la philosophie et les sciences sociales deviennent professionnelles et que la science physique en devient le modèle. Mais la question de la mesure n'est pas qu'une question conceptuelle. C'est aussi dans les sociétés de statistiques qui se forment en Angleterre dans les années 1830 que l'on élabore un outil d'évaluation du bien-être social. Ces sociétés reçoivent les théoriciens de l'utilitarisme dès les années 1860. La question de la mesure du bien-être devient paradoxalement secondaire et seul Edgeworth tente de li poser en utilisant les concepts de son utilitarisme.

  • Titre traduit

    Welfare measurement and the issue of diversity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 345-365

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2003-47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.