Fluctuations des taux de change : une approche par la nouvelle macroéconomie internationale

par Lise Patureau

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Jean-Olivier Hairault.

Soutenue en 2003

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis l'instauration des changes flexibles en 1971, l'extrême volatilité des taux de change réels des pays de l'OCDE suscite de nombreuses interrogations. Adoptant une approche théorique inscrite dans le cadre de la Nouvelle Macroéconomie Internationale, la thèse propose une explication des fluctuations observées des taux de change nominaux et réels des pays du G7. Dans un modèle de participation limitée en petite économie ouverte, elle montre le rôle des frictions sur le marché du crédit dans la volatilité du taux de change nominal. La pertinence empirique du modèle est évaluée statistiquement par la méthode des moments simulée. Dans un cadre à deux pays, la rigidité des prix en monnaie locale et les frictions sur le marché du crédit contribuent à expliquer l'ampleur des fluctuations des taux de change nominal réel. Au-delà de la rigidité des prix en monnaie locale, les choix de facturation des entreprises jouent un rôle central dans la segmentation internationale des marchés.

  • Titre traduit

    Exchange rates fluctuations : a new open economy macroeconomics approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (317 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 300-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2003-71
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.