Genetic structuration and host tree preference of Tomicus piniperda population in southwestern China, with comparison to the French population from scots pine

par Yanqing Duan

Thèse de doctorat en Biologie. Écologie des populations

Sous la direction de François Lieutier et de Shih-hui Yeh.

Soutenue en 2003

à Orléans en cotutelle avec Yunnan (Chine) .


  • Résumé

    Tomicus piniperda est un des principaux ravageurs forestiers du monde et cause généralement des pertes de croissance suite à son installation dans les pousses de pins. Les populations du sud-ouest de la Chine sont cependant particulières puisqu'elles causent des mortalités importantes dans les forêts de pin du Yunnan. L'étude visait à comprendre pourquoi des dommages ont lieu au Yunnan alors qu'aucune mortalité n'intervient en Europe. Elle a été focalisée sur la structure génétique des populations et le comportement de sélection des arbres hôtes et a aboutit aux résultats suivants : 1) Des variations des quantités de monoterpènes et de phénols du phloème ont été observées entre espèces de pin et à différentes hauteurs sur le tronc ; 2) L'étude génétique sur les ADN mitocondriaux COI-COII et ITS1 a clairement séparées les populations du Yunnan en 2 groupes d'haplotypes, différant nettement des populations européennes. Un groupe correspond certainement à une espèce nouvelle pour la science alors que l'autre groupe semble en étroite correspondance avec l'espèce T. Brevipilosus ; 3) Pour les insectes chinois, les attaques comme la production ont réussi nettement mieux sur le pin du Yunnan que sur les autres espèces de pin, ainsi que montré dans les tests biologiques, et la composition chimique des hôtes a été considérée comme un facteur essentiel affectant le comportement ; 4) Pour les insectes français, les attaques et la reproduction ont réussi sur toutes les essences testées, mais le pin sylvestre d'Orléans est apparu le plus favorable à la reproduction. Les jeunes émis de P. Nigra et P. Sylvestris ont été les essences préférées, tandis que P. Pinaster du sud-ouest de la France s'est montré le moins attaqué, lors des tests de choix pour la nutrition sur pousses. Les composés chimiques (monoterpènes) émis par les semis pourraient jouer un rôle. Notre étude démontre l'originalité du Tomicus du Yunnan par rapport à l'espèce européenne T. Piniperda.

  • Titre traduit

    Structuration génétique et préférences pour l'hôte chez les populations de Tomicus piniperda du sud-ouest de la Chine, et comparaison avec les populations françaises du pin sylvestre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-135

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2003-70
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.