Etude de la formation des suies dans les conditions de fonctionnement des moteurs automobiles à partir de composés représentatifs des essences

par Delphine Ladril

Thèse de doctorat en Chimie. Cinétique chimique appliquée

Sous la direction de Claude-Etienne Paillard.

Soutenue en 2003

à Orléans .


  • Résumé

    Le but de notre étude est de fournir des données expérimentales sur la formation des suies à partir de composés représentatifs des essences (2-méthyl-2-butène, 1-hexène, isooctane, ETBE), dans des conditions de pression et de température proches de celles rencontrées dans les moteurs. La technique expérimentale utilisée est le tube à choc couplé à une technique optique d'extinction laser. Ce dispositif nous permet de porter quasi-instantanément un gaz à une température et une pression bien précises et de suivre la formation des suies en fonction du temps. Les paramètres de la formation des suies tels que le délai d'induction, correspondant à la détection des premières particules, la vitesse de croissance et le rendement sont déterminés en fonction de la température (1500-2300 K) et de la concentration initiale en atomes de carbone ((1,8-7). 1018 atomes. Cm-3), la pression demeurant constante. Un modèle de formation des particules de suie, basé sur ces résultats, est proposé et discuté.

  • Titre traduit

    Soot formation study in conditions similar to those encountered in automobile engine from representative hydrocarbons of gasoline fuel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2003-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.