Mutation qualitative dans la viticulture argentine : une analyse néo-institutionnelle des contrats d'approvisionnement

par Guillermo H. Martin

Thèse de doctorat en Agro-économie

Sous la direction de Étienne Montaigne.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de la thèse est d'analyser les problèmes de la gestion de la qualité des raisins de cuve en relation avec le choix du mode de gouvernance de la transaction. Dans le cadre de la Nouvelle Economie Institutionnelle et:en partant de l'hypothèse qu'il existe une étroite interaction entre la construction de la qualité et les structures de gouvernance, nous montrons que, dans le contexte argentin, le mode de coordination le plus efficace pour inciter les producteurs à élaborer un raisin de cuve de qualité est le contrat. Les résultats du modèle économétrique mettent en évidence un fort effet incitatif du niveau de prix. Contractuel et des modalités de paiement fractionné. Le mode de conduite, les investissements au vignoble et le pouvoir de négociation de l'acheteur incitent également à l'adoption d'une qualité plus élevée. Dans la partie théorique, nous analysons les problèmes de définition et de mesure des attributs de la qualité des, raisins de cuve pris en compte dans les transactions. Puis, nous mobilisons les contributions respectives de la théorie des coûts de transaction (branches de Williamson et. De Barzel) et de la théorie de l'agence (normative et élargie) pour l'analyse de ces problèmes de qualité. Enfin, nous prenons en compte le rôle de l'incertitude sur les théories contractuelles de la firme, dans un souci de confrontation avec la diversité de la réalité sectorielle. La prise en compte de l'incertitude nous conduit « in fine» à mobiliser de façon complémentaire l'ensemble des ces théories. Ce travail permet: i) d'expliquer le choix du mode de gouvernance dans la relation d'approvisionnement afin de gérer l'incertitude sur la transaction des raisins de cuve, ii) de décomposer le problème de la coordination en deux problèmes emboîtés, un problème de sélection adverse et d'incitation à l'investissement spécifique ainsi qu'un problème de gestion des variables d'ajustement de la qualité pour un ensemble de variables de base donné et un ensemble de fournisseurs déjà sous contrat, iii) de considérer pour l'analyse théorique, le processus de choix de la gouvernance comme un problème dynamique en deux étapes avec une relation de feed-back, iv) de résoudre ce problème dynamique en mobilisant conjointement et de façon complémentaire, les deux courants de la TCT, enrichis par les apports de la théorie de l'agence élargie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (289 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 148 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.