Essai de pelage en odontologie : application à l'étude des interfaces adhésifs-substrats : thèse présentée et soutenue publiquement devant la Faculté de Chirurgie dentaire de Nice

par Eric Leforestier

Thèse de doctorat en Odontologie

Sous la direction de Marc Bolla et de Evelyne Darque-Ceretti.

Soutenue en 2003

à Nice .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail réside dans la mise au point de l'interprétation d'un essai de mécanique de la rupture en odontologie : l'essai de pelage à 90°. Pour réaliser cet essai, une membrane est introduite dans l'adhésif pour l'appréhender. Ce test de pelage a été réalisé sur plusieurs types de substrats : des dents naturelles (humaines et bovines) et des plaques composites à base de fibres de carbone noyées dans de la résine époxy. Tous ces substrats sont caractérisés par des analyses physico-chimiques et mécaniques qui sont réalisées sur un même échantillon. C'est là la seconde particularité de ce travail. Les résultats issus des caractérisations des dentines humaine et bovine sont comparées à de l'hydroxyapatite de synthèse qui sert d'étalon. Les adhésifs utilisés pour réaliser les collages, le Prime and Bond NT® (De Trey Dentsply) et le Panavia F® (Kuraray) sont caractérisés sur le plan rhéologique en déterminant leur viscosité. Leur potentiel d'écoulement dans les canalicules dentinaires, en fonction de la viscosité calculée, est démontré à l'aide d'un modèle par deux approches successives, analytique et numérique. La possibilité de former des brides de résine par écoulement dans les canalicules dentinaires est prouvée. Sur dents humaines, la principale difficulté rencontrée pour réaliser l'essai dans des conditions optimales est la petitesse de la surface de dentine coronaire. Une autre réside dans la difficulté à faire polymériser le Prime and Bond NT® dans le cadre de notre protocole. Un taux de restitution d'énergie a été calculé : G=560 J/m2. Comparé à d'autres valeurs énoncées dans la littérature, il est nettement supérieur. L'examen des faciès de rupture en microscopies optique et électronique, associée à des analyses en spectrométrie dispersive, montre des images de ruptures mixtes. . . Cette étude, par son approche pluridisciplinaire, permet de démontrer que les forces d'adhésion ne sont pas seulement liées aux paramètres caractéristiques de la dentine mais aussi à la rhéologie des matériaux utilisés (agents de collage et résine composite) et à la nature du test mécanique utilisé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 174-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICEO002
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICEO002bis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6435
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-019670
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.