Oscar Wilde et la peinture : l'homme, l'image, la représentation

par Yi-Ching Teng

Thèse de doctorat en Langue, littérature et civilisation anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de Michel Remy.

Soutenue en 2003

à Nice .

  • Titre traduit

    Oscar Wilde and painting


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Etudier le rapport de Wilde à la peinture permet d'aborder sous un autre angle les notions capitales de l'esthétique wildienne et de voir surtout les interactions entre les différents effets de cadre et de cadrage, qu'ils soient pictural, théâtral ou textuel. Cette étude vise à mettre en lumière ce qui est essentiel dans son écriture, mais qui a curieusement été négligé dans les études wildiennes. L'"art" de Wilde (avec sans un grand A) est si souvent lié à sa personnalité et à sa conversation paradoxale que l'on oublie que son esthétique s'inspire en fait dès le départ des beaux arts, en particulier de la peinture. En nous focalisant sur le rapport entre l'écriture et la peinture, nous nous efforcerons de repérer et d'analyser les tableaux évoqués ou inventés et les images façonnées dans les oeuvres de Wilde, afin d'éclairer l'intertextualité complexe qui entre au sein des différents réseaux de représentation et, partant, de toute représentation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 431 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 416-431

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003NICE2015
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003NICE2015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.