Analyse méthodologique de la rente touristique

par Frédéric Thomas

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Spindler.

Soutenue en 2003

à Nice .


  • Résumé

    L'objectif général de cette recherche est de développer une méthodologie généralisable d'évaluation de la répartition de la rente d'un évènement touristique, basée principalement sur les encours des dépôts et crédits de la Banque de France, mais aussi de montrer son évolution sectorielle, géographique et temporelle. Cette recherche se situe dans le cadre théorique du concept de développement durable, ce pourquoi l'on s'attache à la notion de rente et non à celle d'impact. Pour ce faire, il nous semble d'abord nécessaire de retracer les évolutions sociétales, technologiques et industrielles (concentration, segmentation, spécialisation) du phénomène touristique, i. E. , ses aspects tant publics que privés. Cela met en évidence la faible prise de conscience passée et actuelle de la valeur des dotations factorielles de nature qualitative au sein des décisions politiques et entrepreneuriales, mais aussi dans le champ du calcul économique. Une revue des différents modèles d'analyse économique du tourisme (multiplicateurs, Input-Output. . . ) souligne toute la difficulté de les y intégrer et par là même de mesurer alors la répartition de la rente touristique. Si la préservation de l'environnement naturel et culturel peut éventuellement ralentir la vitesse des retours sur investissement, face aux attentes crées par la concurrence, elle demeure en soi un facteur majeur de développement. Dans une approche des systèmes, recommandée dans le cadre de l'analyse du tourisme, l'inter et la pluridisciplinaire incarnent la méthode la plus adaptée pour étudier la pérennité de l'activité touristique, ses retombées et ses spécificités tangibles et intangibles.


  • Résumé

    The general objective of this research is to develop a generalizable methodology of evaluating of the distribution of the rent of a tourist event, based mainly on bank deposits and credits of the Bank of France, and also to show its sectoral, geographical and temporal spillovers. This research is within the theoretical framework of the sustainable development concept; this is why one sticks to the notion of rent and not to that of impact. To achieve this, it appears necessary for us to recall the social, technological and industrial (concentration, segmentation, specialization) evolutions of the tourist phenomenon, i. E. , its aspects at public and private levels. This not only highlights the past and present weak awakening of the value of the factorial endowment of qualitative nature within the political and entrepreneurial decisions, but also in the field of economic evaluation. A review of the various economic models of tourism underlines the difficulties of integrating them into these models, and similarly to measure the distribution of the tourist rent. If the safeguarding of the natural and cultural assets can possibly slow down the speed of the returns on investment, it then remains a major factor of development. In a holistic approach, recommended within the framework of the analysis of tourism activity, an inter and multi-field methodology represent the most adapted method to study the sustainability of the tourist activity, its repercussions and its tangible and intangible specificities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 416 f.-[3 f.]-8 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 390-410. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0060
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0060bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.