Le rôle du capital public dans la croissance économique de long terme et ses implications en matière de politique économique : le cas de la Tunisie

par Mohamed Tlili Hamdi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Berthomieu.


  • Résumé

    Notre travail consiste à étudier les effets exercés par le capital public en infrastructures sur la croissance économique dans le long terme via les mécanismes de l'offre. Il consiste aussi à tirer quelques enseignements en matière de politique économique, particulièrement pour le cas de l'économie tunisienne. Les débats théoriques traditionnels et nouveaux qui sont exposés dans la première partie de la thèse, montrent que le cadre théorique approprié au traitement de cette problématique relève des modèles de la croissance endogène et notamment du modèle de Barro (1990) et de ses extensions. Les approches empiriques traitant de notre problématique de recherche qui sont abordées dans la deuxième partie de cette thèse, sont au nombre de trois : l'approche primale, l'approche VAR et l'approche duale. Ces études montrent la variabilité des résultats d'une approche à l'autre et même d'une étude à l'autre, mais, dans l'ensemble, elles confirment de tels effets. En plus, le consensus formé est que les infrastructures les plus productives sont celles des transports et le secteur le plus bénéficiaire de ces effets est celui de l'industrie manufacturière. Sur la base des approches théoriques et empiriques, développées à partir de la fin des années quatre-vingt et au début des années quatre-vingt dix, nous avons procédé à des évaluations économétriques pour le cas de l'économie tunisienne. L'effet productif est confirmé pour certaines infrastructures comme celles des transports et des communications et des équipements collectifs nécessaires à la production des services gouvernementaux. Les enseignements tirés en matière de politique économique sont favorables à l'investissement dans ce type d'activités, nécessaires à la promotion de la croissance économique à long terme. Cela justifie bien les choix de la Tunisie dans ce domaine stratégique et nécessaire à son intégration dans l'économie mondiale par le moyen de la réussite de ses accords de libre échange avec l'Europe.


  • Résumé

    : Our work consists in analyzing the effects exercised by the public capital in infrastructures on the long-term economic growth via the mechanisms of supply. It consists also in presenting some political economic information, specifically the case of Tunisian economy. The traditional and new theoretical debates, which are exposed in the first part of this thesis show that the models of endogenous growth are the adequate framework of this issue, especially the model of Barro (1990) and his extensions. The empirical approaches that study our issue, which are mentioned in the second part of this thesis are three: the primal approach, VAR approach and the dual approach. These studies show a variety of results between one approach and another and even between one study and another, but on the whole, these effects are confirmed. Moreover, the consensus made is that the most productive infrastructure is transportation, whereas the most profitable sector is the manufacturing industry. On the basis of these theoretical and empirical approaches developed in the end of 80's and the beginning of 90's, econometrical evaluations are obtained in the case of Tunisian economy. The productive effect was confirmed for certain infrastructures such as transportation, communication and collective equipments, which are necessary to the production of the governmental services. The information taken out from the economic policy is in favour of investment in this type of activities, which are essential for promoting an economic growth over a long term. This is best justified by the choices made by Tunisia in this strategic and necessary domain for his integration in the world economy best shown in his successful policy of a free trade with Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 331 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 310-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0042
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0042bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.