Employabilité, sélectivité et chômage de longue durée : Analyses théoriques et empiriques des mécanismes explicatifs d'insertion dans une période de chômage durable

par Johan Haziza

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nicole Attia.

Soutenue en 2003

à Nice .


  • Résumé

    Cette thèse vise à identifier les déterminants de l'employabilité des chômeurs de longue durée. Autrement dit, il s'agit d'évaluer les différents facteurs qui exercent une influence significative sur la probabilité de retour à l'emploi de ces chômeurs. Le chômage de longue durée désigne toute personne à la recherche d'un emploi de façon continue depuis plus d'un an. Il prend la forme d'un phénomène vicieux qui semble s'auto-alimenter car il apparaît que la probabilité de sortir du chômage est d'autant plus faible que la période de chômage s'allonge. Notre travail se fonde sur une double approche. L'approche microéconomique évalue le rôle des acteurs économiques (chômeurs et entreprises) dans l'échec durable du processus d'appariement. L'approche macroéconomique met l'accent sur l'incidence des performances macroéconomiques et des dispositions institutionnelles réglementant le marché du travail sur le niveau et la durée du chômage. Notre travail s'attache, en permanence, à évaluer la portée des réponses fournies par ces deux approches en examinant la robustesse des hypothèses théoriques sur lesquelles elles reposent et en les confrontant aux observations se dégageant des travaux empiriques


  • Résumé

    This dissertation seeks to identify the employability determinants of long term unemployed individuals. That is to say to evaluate the different factors affecting significantly the probability of exit unemployment. Long term unemployment identifies a person looking for employment in a continuous way for more than a year. It and takes the form of a vicious phenomenon. It seems to be self generating once it has taken root since the longer the unemployment spell, the lower the exit probability from unemployment. Our work is based upon a dual approach. The microeconomic one evaluates the role of economic agents (both unemployed individuals and firms) in the failure of a long-lasting matching process. The macroeconomic approach stresses the incidence of macroeconomic performances and the institutional framework regulating the labour market at the unemployment level and its duration. Our work is constantly distinguished by the will to assess the outcomes of those two approaches. This takes place while examining the robustness of the theoretical assumptions underpinning them, with constant comparison to observations as given by empirical research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 393 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 376-383

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0031
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03NICE0031bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.