L'énigme de la prime de risque sur actions : une application au cas français

par Stéphanie Maurice

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Gourlaouen.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œequity premium puzzle : a french case study


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'énigme de la prime de risque sur actions dans le cas français. Nous présentons le cadre axiomatique du modèle C-CAPM standard et l'expression théorique de la prime de risque sur actions. Nous discutons de la méthode de calibrage du modèle telle que présentée par Mehra et Prescott (1985) et mettant en évidence l'existence d'une énigme de la prime de risque sur actions aux Etats-Unis et nous étudions cette dernière sur la base de deux autres méthodologies : les frontières de volatilité et le C-CAPM log-linéarisé. Nous appliquons les trois processus retenus précédemment aux données françaises. L'existence d'une énigme de la prime de risque sur actions pour la France est soulignée. Nous examinons l'impact de l'utilisation alternative d'une fonction d'utilité non espérée recursive sur l'énigme de la prime de risque. Nous présentons ses conséquences sur l'énigme de la prime de risque pour les Etats-Unis puis pour la France. Pour finir, nous nous intéressons à l'impact de la prise en compte de l'hypothèse de formation d'habitude sur les comportements de consommation et nous étudions ses incidences dans le cas des Etats-Unis et dans le cas de la France.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 389 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 275-287

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 NANT 4001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.