Syndicalisme des ingénieurs et cadres dans la région nantaise, construction d'une identité culturelle et sociale

par Anne-Sandrine Castelot

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Joëlle Deniot.

Soutenue en 2003

à Nantes .


  • Résumé

    Le syndicalisme des ingénieurs et cadres est une pratique qui s'inscrit dans une démarche de reconnaissance et construction identitaire professionnelle. A partir de l'instant où ils sont banalisés dans leur pratique professionnelle, dans leur rôle et leur statut au sein de l'entreprise : comment ceux-ci peuvent-ils exister ? L'engagement syndical peut être compris comme une façon de se singulariser et de servir leur identité. Cette pratique permet à des individus de s'inscrire dans un processus d'individuation, qui les distingue, les conforte dans une identité professionnelle particulière, tout en fédérant un groupes de pairs autour de celle-ci. Par ailleurs, de quelle manière investissent-ils la pratique syndicale, tout en sachant que celle-ci est considérée comme antinomique par rapport à leur statut dans l'entreprise ? Notre enquête s'appuie sur une enquête de terrain, auprès d'un groupe d'ingénieurs et de cadres, militants dans une section CFDT, dans une entreprise de haute technologie.

  • Titre traduit

    Trade unionism among engineers and mangers in the Nantes region, construction of social and cultural identity : a sociological analysis of an engineers' and managers' branch of CFDT union


  • Résumé

    Trade unionism among engineers and managers is a practice motived by recogniting and the construction of a professional identity. In so far as they go unnoticed in their professional capacity, in their role and status within the compagny: how can they exist? Trade union involvement can be understood as a way to stand out and serve their identity. This activity enables individuals to embak upon a process of individuation, which stes them apart, gives them a particular professional identity, as well as bringing together a peer group around them. Furthermore, how do they go about their trade union unvolvement, in the knowledge that it is contradictory to their status within the compagny? Our study is based on a field enquiry, carried out on a group of engineers and managers, militants in a branch of the CFDT, in high tech compagny.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (460 f .)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 427-441

Où se trouve cette thèse ?