Acquisition de la prosodie chez des enfants francophones : les phénomènes de troncations

par Virginie Braud

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Pierre Angoujard.

Soutenue en 2003

à Nantes .


  • Résumé

    Les productions lexicales des enfants sont généralement simplifiées par rapport aux items cibles adultes. Nous avons fait porter notre attention sur les phénomènes de troncations en français. Notre objectif est de répondre à la question suivante : qu'est ce qui conditionne les productions des enfants, et le fait qu'ils tronquent certains mots ? Diverses hypothèses ont été présentées, privilégiant tantôt des approches métriques et prosodiques. L'origine des troncations réalisées par les enfants a donc été le plus souvent justifiée par des contraintes accentuelles et prosodiques universelles, s'appliquant aux premières productions et entraînant des ajustements des items cibles. Mais, selon nous, ces hypothèses ont été formulées sur la base d'observations faites sur un nombre de langue très restreint et dans un cadre privilégiant une approche accentuelle. Nous avons mené des expériences en langage contrôlé et en langage spontané avec des enfants francophones âgés entre 1 ; 9. 2 et 5 ans. Nous avons alors développé une interprétation gabaritique des phénomènes de troncations en français. Nous avons proposé que les unités produites par les enfants francophones relèvent d'un gabarit lexical à trois positions, reposant sur une structuration prosodique, contraint par la compétence et la performance. L'enfant mettrait d'abord en place les voyelles en s'appuyant sur les saillances acoustiques de sa langue, puis réajusterait progressivement les cibles consonantiques variées qu'il doit atteindre. Des contraintes structurelles mais aussi des contraintes de traitement pèseraient donc sur la construction d'un tel gabarit.

  • Titre traduit

    Acquisition of prosody by french children : truncation phenomena


  • Résumé

    Lexical items produced by children are usually simplified in comparison with adult items. Truncation phenomena in French children's utterances have been observed in this study. Our aim is to answer the following questions: What determines children's productions? Why do they truncate target items? Various hypothesis have been proposed to account for these patterns. They adopt either a metrical approach or a prosodic one. The origin of truncations produced by children have then often been justified by accentual and prosodic universal constraints, which would conditione first productions and which oblige researchers to reconsider the status of adult targets. But, according to us, this hypothesis has only been attested in few studies based on the analysis of a small number of languages and in a framework that necessarily puts emphasis on the accentual approach. We have collected and analysed controlled elicited production data and spontaneous production data from French children aged between 1;9. 2 and 5;0. We have then proposed a template interpretation of truncation phenomena in French. That is lexical units produced by French children come within a lexical template (constrained by competence and performance) with three positions and supported by a certain prosodic structuration. A child produces vowels first, relying on the acoustic prominences of his/her language, next, he/she gradually readjusts the various consonantal targets that he/she is supposed to reach. Structural but also parsing constraints would then play an important role in the construction of such a template.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 404 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 377-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.