Paléolacs plio-quaternaires et leurs couvertures sédimentaires récentes (Souss Central, Maroc)

par Souad Tannouch Bennani

Thèse de doctorat en Géographie physique

Sous la direction de André Weisrock.

Soutenue en 2003

à Nancy 2 .


  • Résumé

    La partie moyenne de la plaine du Souss est caractérisée, de part et d'autre du cours d'eau principal éponyme, de grandes structures sédimentaires évidentes dans la morphologie globale qui ne sont autres que les grands cônes de déjection atlasiques et anti-atlasiques, les terrasses alluviales et les champs de dunes vives qui se réinstallent à toute occasion d'assèchement prolongé du climat. En dehors de ces structures sédimentaires, la détection d'un système lacustre reste assez difficile. Les indicateurs de l'existence d'un paléolac ou de paléoplayas se limitent à l'aspect planaire d'une certaine partie de la plaine du Souss, à la conservation ou non de la forêt d'Arganiers mais surtout à l'existence de bancs calcaires à la base de la majorité des coupes de la rive gauche de l'oued. L'histoire de la plaine du Souss a été commandée par une activité tectonique liée au rejeu de failles héritées, aussi bien dans les bassins versants que dans la plaine, et à une subsidence qui continue probablement. Deux générations au moins de paléolacs plio-villafranchiens se sont établis dans la dépression. Leur sommet a été recouvert par les dépôts de terrasse de l'oued Souss, par les dépôts distaux des cônes de déjection atlasiques et anti-atlasiques et par les champs de dunes vives. Le climat humide à précipitations régulières qui régnait sur le Souss durant le Plio-Villafranchien a laissé place à une succession de paléoclimats responsables d'entailles majeures et de l'édification de nouvelles générations de cônes de déjection sur les piémonts haut-atlasiques et anti-atlasiques ; ces derniers, plus arides, ont permis parfois l'installation de champs de dunes. Les phases humides et les phases sèches ont alterné sans doute durant tout le Quaternaire. Les seules identifiées ici se situent au " Tardi-Soltanien " et à l'Holocène supérieur. La dernière phase d'aridité croissante s'est installée depuis l'Holocène supérieur jusqu'à l'actuel, et à été entrecoupée par des épisodes plus humides. L'action anthropique a accentué certains aspects de l'aridification : assèchements des oueds, ravinements, baisse de la nappe phréatique. La dépression du Souss, qui a vu se développer des lacs sur plus de 1000 km2durant le Plio-Villafranchien et qui était hier encore le grenier des Saâdiens (culture de la canne à sucre) offre aujourd'hui certains aspects de l'assèchement.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The middle part of the Souss plain, on both sides the eponymic main stream, is characterized by the existence of large evident sedimentary structures in the global morphology which are the large atlasic and anti-atlasic alluvial fans, the alluvial terraces and fields of dunes which reinstall in occasion of long drought. Except these sedimentary structures, the detection of a lakeside system remains rather difficult. The indicators of the existence of palaeolakes or palaeoplayas limit themselves to the planar aspect of certain parts of the Souss plain, to the conservation or not of the Argan forest, but especially in the existence of calcareous benches at the base the oued's left bank. The Souss lain was commanded by a tectonic activity bounded to the recurrent faulting of inherited faults, as weil in the basin as in the plain, and in a subsidence which probably continues. Two generations at least of Plio-Villafranchian palaeolakes were established within the depression. Their summit was covered by the deposits of terraces of the oued Souss, by the deposits of the High atlasic's and the Anti-atlasic's alluvial fans distal deposits and by dune fields. The wet limate in regular precipitations which reigned over the Souss plain during the Plio-Villafranchian left place to a succession of paleoclimates responsible of major notches and construction of new generations of alluvial fans on High-atlsic's and Anti-atlasic's piedmonts; the Anti-atlasic's piedmonts were drier and have allowed the installation of dunes. More wet and more dry phases altemate undoubtless during aIl the Quaternary. The unique phases identified here are situated within the "Tardi-Soltanian" and the Upper Holocene. The last phase of increasing aridity settled down since the Upper Holocene until the Current, and was interrupted by wetter episodes. The anthropological action has stressed many aridification aspects: prolonged oued drying, gulliying, fall of phreatic water-table. The Souss epression which saw lakes developing over more than 1000 km2 during PlioVillafranchian and which was yesterday even the larder of the Saâdians (sugar cane culture) offers today sorne land drought aspects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (419 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 283-293

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 003/24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.