Inflammation, athérosclérose et leurs indicateurs de risque : interleukine-6, facteur de nécrose tumorale-alpha et apolipoprotéine-E

par Nadia Haddy

Thèse de doctorat en Biologie, santé, environnement. Epídémiologie et santé publique

Sous la direction de Catherine Sass.

Soutenue en 2003

à Nancy 1 , en partenariat avec Université de Nancy I. UFR Sciences pharmaceutiques et biologiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les pathologies cardio-vasculalres peuvent être en partie liées à des variations de paramètres biologiques très étudiés, comme les taux circulants de lipides, de lipoprotéines, et la répartition du cholestérol entre les lipoprotéines de basse et de haute densité. Cependant les études épidémiologiques montrent de plus en plus que les anomalies lipidiques ne sauraient expliquer à elles seules le risque de développer ces pathologies. De nombreux processus biologiques complexes sont mis en cause, en particulier le processus inflammatoire qui participe au développement et à la progression de l'athérosclérose. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés au gène et au produit du gène de l'apolipoprotéine E (apoE) impliquée dans le métabolisme lipidique et éventuellement dans le processus inflammatoire et à deux marqueurs de l'inflammation qui sont le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-a) et l'interleukine 6 (IL-6). Auprès d'une large population issue de cinq pays européens, nous avons montré que la variabilité interindividuelle des concentrations en cholestérol et triglycérides est davantage expliquée en prenant en compte non seulement le polymorphisme de l'apoE mais également sa concentration. Dans un deuxième temps et dans une sous population de la cohorte STANISLAS, cohorte familiale longitudinale, nous avons mis en évidence un aspect inflammatoire de l'apoE. Nous avons montré d'une part, que l'allèle-308A du TNF-a était associé à une diminution de la concentration de l'apoE chez les hommes, association qui pourrait être masquée par l'effet du polymorphisme commun de l'apoE, et d'autre part, nous avons observé que le polymorphisme et/ou la concentration de l'apoE sont liés à la concentration en CRP. Une autre sous population familiale nous a; permis de rechercher les facteurs de variation de l'IL-6 et du TNF-a, d'étudier leur ressemblances familiales et d'analyser la relation entre les polymorphismes du gène TNF-a : -308G/A et -238G/A et ceux du gène IL-6 : -174G/C et -572G/C avec les concentrations plasmatiques des protéines circulantes correspondantes. Nous avons mis en évidence dans cette population supposée saine de fortes relations entre TNF-a et IL-6 et les marqueurs classiques de l'inflammation tels que la CRP,les molécules d'adhésion cellulaire comme ICAM-l, E-Sélectine et L-Sélectine et des marqueurs lipidiques comme HDL cholestérol et apoAI. L'ensemble de ces résultats souligne l'importance des trois constituants étudiés (TNF-a, IL-6 et apoE) en tant que marqueurs potentiels précoces des pathologies cardio-vasculaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138-27-39-33-23-21 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 106-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Pharmacie-Odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T/D/PH/N/2003/10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.