Synthèse d'aryl et de polyarylamines par catalyse au nickel pour le développement de nouveaux matériaux conducteurs

par Christophe Desmarets

Thèse de doctorat en Chimie et physicochimie moléculaires

Sous la direction de Yves Fort.


  • Résumé

    Les travaux de cette thèse décrivent la mise au point de nouveaux catalyseurs de nickel pour la réaction d'arylamination ainsi que la caractérisation physicochimique des (poly)arylamines préparées. Dans une première partie, le catalyseur Ni(0)/bpy a été utilisé pour la synthèse de di- et de triaminobenzènes à partir de chlorures d'aryle. Parmi les nouveaux composés préparés, les 1,3,5-tris[4-aminophényl]benzènes ont montré un comportement électrochimique très original et la formation de complexes de transfert de charge a été mise en évidence au cours de leur oxydation. La seconde partie du mémoire décrit le développement d'un nouveau catalyseur au nickel ligandé par un carbène N-hétérocyclique, SIPr. De champ d'application nettement plus large que le catalyseur Ni(0)/bpy, il permet l'arylation efficace de toutes les classes d'amines. La synthèse, à l'aide du catalyseur Ni(0)/SIPr, de nouvelles naphthidines, oxydables en di(radicaux cations) stables, est finalement décrite.


  • Résumé

    This work describes the preparation of new nickel catalysts for C-N cross coupling reactions and the physicochemical caracterisation of new polyarylamines synthetised. In a first part, the Ni(0)/bpy catalyst was used for the synthesis of di- and triaminobenzenes from aryl chlorides. Among products prepared, 1,3,5-tris[4-aminophenyl]benzenes showed a original electrochemical behaviour and the formation by oxidation of charge transfert complexes was demonstrated. In the second part, the development of a new nickel catalyst, noted Ni(0)/SIPr in which nickel is coordinated by a N-heterocyclic carbene is described. Contrary to the Ni(0)/bpy catalyst, the Ni(0)/SIPr reagent is efficient for the arylation of all classes of amines. The synthesis of new naphthidines using the Ni(0)/SIPr catalyst, and their oxidation into stable di(radical cation) is finally reported.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 283 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2003 111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.