Le terme "Dw" dans les textes de l'Ancienne Egypte : essai d'analyse lexicale

par Jérôme Rizzo

Thèse de doctorat en Egyptologie

Sous la direction de Bernard Mathieu.

Soutenue en 2003

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Dans sa plus grande partie, cette étude constitue une monographie sur le terme Dw. Le corpus, réuni et traduit pour les besoins de l'analyse, comporte plus de 450 occurrences du terme, depuis les textes autobiographiques de l'Ancien Empire jusqu'aux inscriptions des grands temples gréco﷓romains. Dans la première partie de l'ouvrage, après une mise au point sur les traductions et commentaires proposés pour ce terme, il est procédé à l'établissement de sa “ carte d'identité ”. Le sens générique du terme Dw, “ infection ”, désigne le processus de souillure et de corruption du corps ainsi que les substances impures dont le défunt doit être délivré en vue de sa renaissance. Ce fondement souligne la primauté de ce mot situé au centre de l'univers osirien, colonne vertébrale de la religion funéraire de l'Ancienne Égypte. Ensuite, les acceptions dérivées ou métaphoriques du terme Dw sont analysées au travers d'emplois spécifiques. Dans une deuxième partie, les différents contextes dans lesquels le terme Dw apparaît sont répertoriés et classés en fonction des étapes majeures du processus que le discours lui assigne : immixtion, propagation et éradication. Dans la mesure où les “ substances ” Dw et les êtres qui les personnifient sont aptes à s'immiscer dans toutes les instances de la Création, c'est essentiellement par le truchement de la magie que leur pouvoir de nuisance est enrayé. Enfin, la dernière partie de cette étude est consacrée à l'analyse des termes majeurs des vocabulaires du mal et de la souillure (jsf. T, bjn, abw, jw, bw. T) ainsi qu'à l'examen de leur synonymie avec le vocable Dw. Cette enquête lexicale permet d'ébaucher les principaux critères présidant au concept du mal dans l'Égypte pharaonique. Parmi ceux﷓ci, c'est sans doute la notion d'entropie qui apparaît comme primordiale.


  • Résumé

    The major part of this study proposes a monography upon the term Dw. The corpus, combined and translated for the requirements of the analysis, is made up of more than 450 occurrences of the term, from the Old Kingdom autobiographies up to the Greco-Roman great temples inscriptions. In the first part of the work, after a presentation on translations and commentaries suggested by scholars, the setting up of its “ identity card ” is carried out. The generic meaning of the noun Dw, “ infection ”, denotes the process of staining and corruption of the body as well as the impure substances the dead must rid of with view to his rebirth. This basis emphasizes the primacy of this word set in the centre of the Osirian world, backbone of the funeral religion of Ancient Egypt. Afterwards, the derived or metaphorical senses of the term Dw are analyzed through specific uses. In a second part, the different contexts in which the term Dw appears are listed and classified according to the major stages of the process alloted by the speech : interference, propagation and eradication. Insofar as the Dw “ substances ” and beings who personify them are able to interfere in all components of the Creation, it is essentially through Magic that their power of nuisance is checked out. Lastly, the final part of this study is dedicated to the analysis of the major terms of evil and stain vocabularies (jsf. T, bjn, abw, jw, bw. T) as well as the examination of their synonymy with the noun Dw. This lexical investigation allows to outline the main criteria directing the concept of evil in Pharaonic Egypt. Among these, the notion of entropy undoubtedly appears as essential.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (609 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 386-414. Index.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2003.MON-40

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003MON30040
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.