L'arrêt de la carrière sportive de haut niveau : répercussions psychologiques et somatiques : une étude longitudinale du processus de transition et d'adaptation

par Yannick Stephan

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean Bilard.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'arret de la carriere sportive de haut niveau induit une transition potentiellement porteuse de crise car elle s'accompagne d'une remise en question de l'ensemble des reperes de l'individu dans les domaines sociaux, professionnels et corporels. Les modeles les plus recents ont souligne l'impact positif d'un retrait volontaire et de la preparation de la reinsertion socioprofessionnelle sur la qualite de l'adaptation a cette transition (taylor & ogilvie, 1994). Ce travail doctoral propose de mettre en evidence l'impact psychologique de la transition corporelle, d'un surinvestissement du corps vers un mode de vie plus sedentaire, et ce en depit d'une transition socioprofessionnelle reussie. 16 athletes de haut niveau en transition a la suite des jeux olympiques de sydney en l'an 2000 ont ete compares a 16 athletes de haut niveau actifs durant une periode de 16 mois sur le soi physique et l'estime globale de soi, l'image du corps, et le bien-etre subjectif. Ces donnees quantitatives ont ete completees par une approche qualitative par entretiens semi-directifs uniquement avec les athletes en transition. D'une maniere generale, ceux-ci connaissent une phase initiale de crise corporelle durant les cinq premiers mois suivant l'arret, due aux transformations corporelles et au manque d'adrenaline et de sensations, suivie par une phase de reorientation et de redefinition des references corporelles et de transfert des investissements vers le domaine professionnel entre cinq mois et un an. Cette phase d'ajustement se termine par une stabilisation psychologique entre douze et seize mois, traduisant une adaptation accomplie et un retour vers un etat d'equilibre. La double contribution du corps lors du processus de transition et d'adaptation est soulignee, source de difficultes initiales puis contribuant au processus d'adaptation. La comparaison avec les athletes actifs demontre que les athletes en transition reconstruisent leurs references sur le mode d'un "corps normal", loin des valeurs de corps performant. Il apparait qu'une transition socioprofessionnelle reussie n'engendre pas forcement une transition corporelle aisee, le changement de place et de role du corps dans l'existence de l'individu durant le processus de transition s'averant etre une strategie hautement adaptative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 269 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 233-269

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine-Unité pédagogique médicale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TX 2003.MON-2
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section des sciences et techniques des activités physiques et sportives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 09
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TX 2003.MON-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.