Traitement par lagunage à haut rendement algal (LHRA) des effluents piscicoles marins recyclés : évaluation chimique et ecotoxicologique

par Geneviève Deviller

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences pharmacologiques

Sous la direction de Claude Casellas.


  • Résumé

    Le développement rapide de l'aquaculture dans le monde rend indispensable la maîtrise de ses rejets. Par rapport aux systèmes traditionnels, les systèmes recyclés permettent de réduire les besoins en eau et le volume des rejets. Toutefois, certains nutriments dissous (nitrates, phosphates) s'y concentrent. Le lagunage à haut rendement algal (LHRA) est une des voies possibles pour éliminer ces nutriments. Au cours de ce travail, trois circuits d'élevage : un recyclé, un recyclé avec LHRA et un ouvert témoin ont été étudiés pendant un an pour évaluer l'effet de la réutilisation de l'effluent épuré sur la survie, la croissance et l'alimentation de bars du système d'élevage sur la santé des poissons à travers l'étude de biomarqueurs et de métaux traces bio-accumulés et les conditions optimales de l 'épuration algale.

  • Titre traduit

    High rate algae pond treatment for recycled marine fish farm effluents : chemical and ecotoxicological assessment


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Traitement par lagunage à haut rendement algal (LHRA) des effluents piscicoles marins recyclés : évaluation chimique et ecotoxicologique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (21 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?