Etude pharmacologique de la signalisation intracellulaire d'un récepteur couplé aux protéines G : le récepteur de la cholécystokinine de type I

par Géraldine Ibarz

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences pharmaceutiques. Sciences du médicament

Sous la direction de Didier Gagne.


  • Résumé

    Le récepteur de la cholécystokinine de type 1 (R-CCK1) est un récepteur à sept domaines trans-membranaires couplé aux protéines G dont la structure primaire varie légèrement entre les espèces. Nous avons pu montrer que les R-CCK1 murin et humain, contrairement au R-CCK1 de rat, induisent une inhibition de l'activation transcriptionnelle de c-Jun, en présence d'une sur-expression de MEKK1. A l'aide d'expériences complémentaires, il a pu être déterminé que cet effet serait indépendant de l'état de phosphorylation de la SAPK/JNK et de c-Jun, et de l'activité kinase de la SAPK/JNK, principale kinase connue jusqu'à présent comme activant c-Jun. Par ailleurs, les expériences menées sur des mutants du R-CCK1 murin tendent à prouver que la troisième boucle intracellulaire ne serait pas impliquée dans cette différence de signalisation intracellulaire, et que, par contre, le premier domaine trans-membranaires et l'extrémité C-terminale des R-CCK1 pourraient jouer un rôle dans ce phénomène.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (237 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 165-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2003.MON-3
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2935
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.