Stratégies et identités de l'artisanat d'art

par Stéphanie Loup

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Marchesnay.

Soutenue en 2003

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    L'artisanat d'art se situe entre l'artisanat et l'art. Sans reconnaissance institutionnelle. Il n'a pas fait l'objet, jusqu'ici , de recherches spécifiques en Sciences de Gestion. Les artisans d'art ont résisté aux évolutions de la société : si leur nombre s'est restreint, leur poids économique et social demeure important, et l'on observe un renouveau des métiers d'art impliquant un esprit d'entreprise nécessaire pour pouvoir vivre de leur activité. Les artisans d'art constituent, de nos jours, une population hétérogène, aux identités multiples en résulte des pratiques de gestion individuelles et collectives différenciées. Comme entrepreneur individuel, l'artisan d'art s'inscrit dans une identité collective depuis la formation, en passant par la découverte d'innovation, jusqu'à la commercialisation de sa production. Si la stratégie individuelle est influencé par le collectif, celui-ci apparaît aux yeux de l'artisan d'art comme un moyen de conforter sa propre stratégie. L'appréhension des logiques d'action des étudiants d'art nécessite une approche pluridisciplinaire.

  • Titre traduit

    Strategies and identities of the art-craftsman


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 399 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 361-384. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2003 LOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.