Connaître et traiter l'étranger : Les contructions sociales d'un savoir politique sur l'immigration 1914-1945

par Benoit Larbiou

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Miaille.

Soutenue en 2003

à Montpellier 1 .

  • Titre traduit

    Know and treat the foreigner : The social constructions of a political knowledge about the immigration 1914-1945


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail tente de saisir l'articulation entre les agents positionnés dans les champs du savoir et la production d'une politique d'immigration dans la France de l'entre-deux guerres. L'immigration, phénomène " inventé " au tournant du siècle, est régulée tout au long de cette période en l'absence d'un cadre formel contraignant par la production d'un processus social, opéré, construit et renforcé par des agents intégrateurs issus d'un champ savant, celui de l'économie politique. Ce consensus emporte avec lui une certaine perception des étrangers et du phénomène de l'immigration. La crise de 1932-1935 amène à une certaine rupture de ce consensus qui se traduit par le renforcement de la centralité du Ministère de l'intérieur et un recul des savants, mais qui laisse entrevoir aussi la possibilité, pour d'autres groupes, de prétendre à une compétence. Ce travail tente en outre de saisir l'enjeu qui préside à la prise de position politique sur l'objet étranger/immigration en fonction de la position sociale des locuteurs. Tout comme pour les agents académiques de l'économie politique, la prise de position des médecins et des médecins hygiénistes témoigne de l'existence de cet enjeu : cet enjeu détermine alors la perception même de l'objet et la modélisation envisageable d'une politique. L'espace des positions sociales des locuteurs se traduit en définitive par un espace des prises de position concernant l'immigration donnant naissance à des configurations discursives en concurrence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 880 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 842-880

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 2003 LAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.