Contribution à l'étude de la taxinomie du groupe de poissons-chats néotropicaux Calophysus-Pimelodus (Pimelodidae, Siluriformes) et hypothèses phylogénétiques

par Béatrice Marie Parisi

Thèse de doctorat en Ichtyologie

Sous la direction de François Jean Meunier et de Jean-Claude Hureau.

Le président du jury était Mireille Gayet.

Les rapporteurs étaient John G. Lundberg, Philippe Keith.


  • Résumé

    Récemment re-délimitée (Lundberg et al. , 2001; Lundberg & Littmann, 2003) la famille des Pimelodidae (Siluriformes) est endémique de la région Néotropicale. La plupart des genres qui composent cette famille sont d'un intérêt commercial, aussi bien alimentaire qu'aquariophile. Le clade Calophysus-Pimelodus (Lundberg et al. , 1991) est un groupe monophylétique bien caractérisé au sein des Pimelodidae. Ses relations phylogénétiques internes sont mal connues à cause de données incomplètes pour la plupart des genres qui la composent. L'étude du clade Calophysus-Pimelodus est abordée selon trois axes de recherche: (1) la synthèse des connaissances actuelles et l'examen des spécimens types ont permis de proposer des descriptions homogènes des genres qui composent ce clade, de proposer des changements dans la classification (i. E. Le genre Bergiaria est proposé comme synonyme du genre Iheringichthys) et d'établir une clé des genres. Un nouveau taxon endémique de la Guyane française (Nouveau taxon 1) est également décrit, il est pour l'instant Incertae sedis. (2) L'étude de la taxinomie et de la nomenclature de certaines espèces qui composent ce clade est complétée par l'étude plus approfondie de la diversité spécifique du genre Pimelodus polyphylétique dans sa définition actuelle. Plusieurs taxons sont retirés du genre Pimelodus et sont en attente de leur placement systématique (i. E. 'Pimelodus' altissimus, 'Pimelodus' ornatus, 'Pimelodus' paranaensis et 'Pimelodus' albicans). De même, la description de plusieurs nouveaux taxons est proposée: trois d'entre eux proviennent d'Amazonie ('Pimelodus' groupe A sp. 1, 'Pimelodus' groupe A sp. 2 et 'Pimelodus' groupe B sp. 2), un taxon provient de Guyane française et d'Amazonie (Propimelodus Lundberg & Parisi, 2002) et un taxon provient d'Amazonie et de l'Orénoque ('Pimelodus' groupe B sp. 1). L'étude morphométrique de taxons regroupés au sein de ce qui est ici nommé le "groupe 'Pimelodus blochii'" montre qu'il existe deux morphotypes principaux dans le plateau des Guyanes. L'étude ostéologique met en évidence un certain nombre de caractères variables, mais la comparaison avec d'autres espèces montre que d'autres caractéristiques sont stables au sein de l'échantillon. La variabilité observée pourrait donc être intraspécifique. (3) L'analyse des relations phylogénétiques a été fondée principalement sur des caractères ostéologiques. La monophylie du groupe Calophysus-Pimelodus est confirmée et les monophylies du groupe Pimelodus et du groupe Calophysus sont confirmées. Une nouvelle espèce est décrite grâce à l'examen ostéologique comparé de spécimens du genre Calophysus provenant d'Amazonie et de l'Orénoque, le nouveau taxon provient de l'Orénoque (Calophysus sp. Nov. ). La position des genres Megalonema et Hypophthalmus est également vérifiée. L'analyse confirme (avec de bonnes valeurs de soutien) que le genre Megalonema est le groupe frère du groupe Calophysus. En ce qui concerne le genre Hypophthalmus, l'analyse permet d'affirmer qu'il n'est pas le groupe frère du genre Parapimelodus. En effet, le genre Hypophthalmus apparaît soit comme groupe frère du groupe Calophysus soit comme groupe frère du genre Pimelodina (au sein du groupe Calophysus) selon l'analyse considérée. Au sein du groupe Calophysus, le genre Luciopimelodus est le plus basal, suivi du genre Pinirampus, lequel est suivi d'un groupe monophylétique formé par Calophysus et Pimelodina

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the taxonomy of the neotropical catfish Calophysus-Pimelodus group and phylogenetic hypotheses


  • Résumé

    The Calophysus-Pimelodus clade was studied. Homogeneous descriptions of the clades' genera, changes in the classification and a key to genera are given. A new taxon from French Guyana was described. Species diversity of the paraphyletic genus Pimelodus was surveyed. Several taxa are withdrawn from the genus. New taxa are described. Two principal morphotypes are identified within the Guyana shield representatives of the "Pimelodus blochii group". Osteological evidence was used to resolve phylogenetic relationships within the Calophysus group. Monophyly of the Calophysus-Pimelodus clade, of the Pimelodus group and of the Calophysus group are confirmed for the chosen taxa. A new species is described from the Orinoco for Calophysus. Megalonema was found to be the sister group to the Calophysus group with strong support. Hypophthalmus is definitely not sister group to Parapimelodus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 130-146

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 -- 27

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003MNHN0027
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.