Contribution de la classification automatique à la fouille de données

par François-Xavier Jollois

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Maurice Margenstern.

Soutenue en 2003

à Metz .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La classification est une étape essentielle dans un processus de fouille de données. Les méthodes usuelles que nous décrivons se basent sur des critères métriques. Mais, l'utilisation des modèles de mélange dans la classification est devenue une approche classique et puissante. En traitant la classification sous cette approche, à partir des algorithmes de type EM, nous nous sommes intéressés aux problèmes suivants : recherche du nombre de classes, gestion des données manquantes, stratégies d'initialisation et accélération de l'algorithme. L'algorithme EM est devenu quasiment incontournable dans l'approche mélange; Alors que beaucoup de travaux sont effectués sur des données continues, nous avons choisi de nous interesser principalement aux données binaires et qualitatives. En premier lieu, nous avons proposé une étude comparative de critères de choix du nombre de classes les plus utilisées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.