Méthodologie de conception de circuit hyperfréquence faible bruit en technologie MMIC : application aux multiplicateurs de fréquence d'ordre 3

par Didier Bachelet

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Christian Rumelhard.

Soutenue en 2003

à l'Université de Marne-la-Vallée .


  • Résumé

    La génération de fréquence est la clé de voûte des systèmes de communications sans fils modernes. Le recours à la multiplication de fréquence pour accéder aux exigences des cahiers des charges de ces systèmes devient une nécessité. Ce travail de thèse consiste en l'élaboration d'une méthodologie de conception de tripleur de fréquence, à base de transistor PHEMT, fonctionnant en classe B. Cette méthodologie, basée sur la méthode des générateurs par substitution, fait apparaître que la déformation de la tension de drain Vds associée à un cycle de charge optimisé permet d'obtenir un fonctionnement optimal de ce type de circuit. Une méthode d'estimation de la dégradation du bruit de phase par les tripleurs de fréquence, basée sur le formalisme mathématique des matrices de conversion, a été développée. Cette thèse a débouché sur la réalisation d'un tripleur de fréquence 12. 66GHz-38GHz à base de PHEMT en technologie MMIC présentant des caractéristiques à l'état de l'art.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (131 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre (63 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 2003 BAC 0182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.