Les conflits et la redistribution de la puissance en Afrique noire francophone

par Eustache Akono Atangane

Thèse de doctorat en Sécurité internationale et défense

Sous la direction de Jean-Paul Joubert.

Soutenue en 2003

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Les conflits de création des États ont poussé les pays d'Afrique noire francophone à concéder les attributs de la puissance à la France. Pendant la guerre froide, la France s'est engagée par des accords de défense à assurer l'ordre interne et la sécurité de ses alliés, sans toutefois parvenir à instaurer une paix durable. Depuis la fin de la guerre froide, de " nouveaux conflits " ressurgissent en Afrique. Ces conflits diffèrent de la crise de croissance postérieure à l'indépendance. De surcroît, ils ne sont plus l'expression de la guerre froide. De ce fait, les grandes puissances ne leur accordent plus qu'un intérêt limité, et se " désengagent " dans le règlement des conflits africains. Suite au " désengagement " français et aux difficultés de la communauté internationale pour trouver des solutions adéquates à ces conflits, les États africains s'engagent à les résoudre et d'assurer leur sécurité à partir de nouvelles modalités à savoir : La consolidation d'armées nationales et le renforcement de nouveaux systèmes de sécurité. Toutefois, ces nouvelles modalités ne pourront être efficaces que si elles sont suivies d'une réelle volonté politique


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Conflicts and the balance of power in African french-speaking countries


  • Résumé

    Conflicts of creation States in Africa pushed countries of French-speaking to concede attributes of the power in France. During the cold war, France committed by agreements of defence to assure the order interns and the security of his allies, without instituting a lasting peace however. Since the end of the cold war, conflicts reemerge in Africa. These conflicts defer the posterior growth crisis to the independence. Of addition, these conflicts are not anymore the expression of the cold war. Of this fact, the great powers only grant them any interest, and they disengage in the African conflict regulation. Following french's " disengagement " and difficulties of the international community to find some adequate solutions to these conflicts, African States committed to solve them and to assures their security from new modalities : the reinforcing of national army and the intensifying of new systems of regional security. However, these new method will be efficient if they are followed has real political will.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 536 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 484-536

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 355.033 06 AKO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.