L'évaluation de l'efficience des bibliothèques universitaires et leur effet sur le travail des étudiants à l'université

par Sun Ae Kim

Thèse de doctorat en Management, information et finance

Sous la direction de Ahmed Silem.

Soutenue en 2003

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Ce travail évalue l'efficience des différentes activités de 76 bibliothèques universitaires dans le processus de production et d'utilisation de leurs services pour une période de deux années consécutives (1999 et 2000). Une méthode non paramétrique, dite Data Envelopment Analysis (DEA) est utilisée pour déterminer leurs efficiences. Elle est capable d'appliquer simultanément des facteurs multiples de production et d'identifier les sources et le niveau d'inefficience pour les bibliothèques inefficientes. Le travail analyse aussi comment les efficiences des bibliothèques varient selon les différents indicateurs, à savoir l'évolution dans le temps, la différence de statut et le niveau des dépenses. Les résultats montrent, d'une part qu'il y a une supériorité en terme d'efficience pour les bibliothèques spécialisées et celles ayant un haut niveau de dépenses documentaires, d'autre part que l'efficience est plutôt associée à la production déficitaire qu'à l'emploi excessif des inputs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 198-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 05192
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.