Les apports de la théorie des sous-ensembles flous à l'étude et à la modélisation du processus décisionnel

par Saïda Habhab

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Ahmed Silem.

Soutenue en 2003

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans une problématique de recherche sur le processus décisionnel dans un environnement émergent, qualifié par environnement flou. La perspective est essentiellement compréhensive. Notre recherche tente à " affiner " notre compréhension du processus décisionnel. On souhaite " enrichir " et " améliorer " les modalités de la prise de décision au sein des organisations. Nous étudierons plusieurs types de processus décisionnels. Nous essayerons de répondre à la question suivante : " retrouve-t-on le schéma traditionnel du processus décisionnel ? ". Dans un premier temps, sont posés les bases théoriques de la recherche : problématique retenue, identification de l'environnement flou ainsi que la littérature sur l'étude du processus décisionnel. Avec pour objectif, la description du processus décisionnel dans l'environnement flou et sa modélisation. Le but est de savoir comment un décideur prend une décision et non pas pourquoi. L'étude du processus décisionnel a pour objet d' " analyser " en détail le processus décisionnel (stratégique) ; d' " identifier " la " composante floue " dans le processus afin de prendre en compte les défis du nouvel environnement de l'entreprise d'aujourd'hui ; à savoir : la mondialisation de l'économie, l'explosion des technologies de l'information et de la communication, la concurrence planétaire et l'immatérialité ; et " proposer " un nouveau modèle. Une modélisation du processus décisionnel se dégage : d'une conceptualisation générale du processus décisionnel ; d'un cadre méthodologique (s. E. F. ) pour modéliser le processus ; de nos études de cas et étude empirique ; et de la littérature sur des modélisations similaires. En nous appuyant sur un cadre méthodologique, nous avons procédé à quelques modélisation qui démontrent l'intérêt de l'utilisation de la théorie des s. E. F. Ainsi que la faisabilité et la facilité de ce genre d'entreprise. Ainsi, le nouveau modèle fournira de nouvelles façons de définir et prendre une décision. Ce nouveau modèle doit s'adapter aux nouvelles exigences de l'environnement et suivre son rythme. Il constituera un nouveau paradigme de la décision. Mais comme un nouveau paradigme se manifeste souvent seulement après de longues années de travail qui auront permis d'exploiter empiriquement et théoriquement un cadre de recherche initialement assez flou. Le but de tout travail de recherche est la connaissance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (304, 189 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 282-298

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 05073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.